Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 10:46
Partager cet article
Repost0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 10:35
Municipales 2014 • Tour d'horizon, chiffres clés et analyse
  - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/municipales-2014-la-percee-l-opposition-gauche-27392#sthash.OtOPy7Kx.dbe1neQv.dpuf
  - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/municipales-2014-la-percee-l-opposition-gauche-27392#sthash.OtOPy7Kx.dbe1neQv.dpuf

Source : Laurent Maffeïs et le Pôle argumentaire du Parti de Gauche

- Pas vu à la télé !  Nos résultats à retenir :

  • 11,43% pour nos 600 listes autonomes
  • 308 de nos listes font plus de 10 % (316 pour le FN)
  • 15,31% pour nos 82 listes avec EELV contre 9,69 % pour les listes où EELV se présentait seul.

 

- Abstention record : une insurrection civique froide

Avec 38,6% l’abstention atteint son record historique pour des élections municipales. Cela dément ceux qui prétendaient que cette élection était avant tout locale et non concernée par la situation nationale. Les renoncements de Hollande et le contexte d’affaires nauséabondes ont nourri la défiance face aux urnes. L’analyse géographique de cette abstention le confirme fortement. L’abstention fait des ravages dans les quartiers populaires, notamment de nombreuses villes de banlieues où elle progresse de plus de 5 points par rapport à 2008 comme à Stains ou Vaulx-en-Velin. L’abstention progresse plus fortement là où le PS réalisait ses meilleurs scores que dans des fiefs de droite. A Paris, par exemple, l’abstention est stable ou recule par rapport à 2008 dans les arrondissements de droite (notamment 1er, 8ème et 16ème) et elle progresse dans ceux de gauche (18, 19, 20ème). L’électorat de droite s’est donc plus fortement mobilisé. On observe le même recul de l’abstention lié à une forte mobilisation à droite dans les villes choisies par le FN comme vitrines (Fréjus, Forbach, Béziers).

 

- Lourde sanction contre les listes gouvernementales
Le PS subit une forte sanction qui avait été très largement sous-estimée par les sondages. Les 12 ministres PS qui étaient candidats sont tous fortement en recul. Sept d’entre eux étaient élus dés le 1er tour en 2008 et sont cette fois-ci en ballotage. Le PS s’effondre y compris dans des villes où il avait toujours résisté. C’est par exemple le cas à Niort qui bascule à droite dés le 1er tour après 60 ans de gestion PS. Autre symbole de l’impasse dans laquelle Hollande a engagé le PS, dans la plus ancienne ville socialiste du pays, Commentry dans l’Allier, qui avait élu le 1er maire socialiste de France en 1882, la liste PS arrive 3ème, devancée par la droite et une liste autonome de gauche soutenue par le PG qui réalise 25%. Le PS perd aussi dés le 1er tour la très symbolique ville de Florange. A Hayange voisine, siège des hauts fourneaux liquidés d’Arcelor Mittal, le maire sortant PS arrive 3ème et le FN passe en tête. La preuve que le 1er moteur de développement du FN se trouve bien dans la politique du gouvernement. Même effondrement dans des villes que le PS prétendait prendre à la droite comme Marseille. Avec 20% des voix, les listes marseillaises du PS dégringolent par rapport à la présidentielle (28% pour Hollande) et encore plus par rapport à la municipale de 2008 (39% au 1er tour) en dépit d’une alliance avec EELV. Idem à Perpignan où le PS allié au PCF sombre à 11% là où Hollande réalisait 28%. Quelles que soient les alliances nouées par le PS, nul part il n’échappe à cette lourde sanction des listes liées au gouvernement. Y compris à Paris où la légère avance de la droite au 1er tour inflige un lourd camouflet aux sondeurs.

 

- La droite en reconquête
Forte de la mobilisation des électeurs des quartiers bourgeois et de la démobilisation des quartiers populaires la droite progresse fortement par rapport à 2008. Elle prend même une série de villes de plus de 20 000 habitants au PS dés le 1er tour (Niort, Dôle, Arras, Chalon sur Saône, Talence, Clamart, L’Hay les roses, Epinay sur Seine, Poissy). Cette progression de la droite est cependant contrariée dans certaines communes par la poussée du FN.

 

- La poussée relative du FN
Elle n’est pourtant pas aussi massive et historique que les médias l’ont présentée. Epousant parfaitement la stratégie de communication du FN, toute l’attention des médias s’est focalisée sur 5 villes vitrines pour le FN. Omniprésentes sur les écrans depuis des semaines (29% de temps d’antenne FN sur France 3, 43% sur BFM-TV), ces villes ont tellement été assignées au vote FN que cette médiatisation en forme de propagande a eu un effet auto-réalisateur sur l’électorat de droite. Ramené au vote dans l’ensemble du pays, les résultats des listes FN ne représentent cependant que 4,78% des voix exprimées. L’essentiel de la dynamique FN dans ses villes vitrines provient d’ailleurs d’un vase communicant entre les votes de droite et ceux d’extrême droite. A Fréjus par exemple, là où la droite rassemblait 62% au 1er tour sur une seule liste en 2008, elle ne regroupe que 42% éclatés sur 3 listes cette fois-ci. Des électeurs de droite ont basculé vers le FN. Ce vase communicant est encore plus fort à Forbach où la droite faisait 63% en 2008 et s’effondre à 31% cette fois-ci, alors que le FN, qui était absent en 2008, obtient 35%. Le FN poursuit ainsi sa stratégie de conquête du leadership de la droite. Elle n’est pas encore achevée comme le montre l’exemple marseillais. Même s’il dépasse celui de Marine Le Pen à la présidentielle, le score réalisé par le FN (23%) n’a rien d’historique dans la ville comparés aux 22% réalisés aux municipales de 1995 et aux 28% réalisés par l’extrême droite aux présidentielles de 1988 et 2002. Et le fait que le FN puisse se maintenir au 2nd tour dans tous les secteurs de la ville n’est pas non plus une nouveauté historique puisque c’était déjà le cas en 1989 et 1995.

 

- Naufrage du "tous derrière le PS" face au FN
Quant à Hénin-Beaumont le FN y est surtout fort des faiblesses de la gauche. Le choix du PCF d’abandonner au dernier moment la stratégie du Front de Gauche pour se ranger derrière un PS discrédité a porté le coup de grâce. Rappelons qu’à l’inverse, quand le Front de Gauche était représenté avec force par la candidature de Jean-Luc Mélenchon au même endroit aux législatives, le FN n’avait pas réussi à remporter l’élection. Cette responsabilité du PCF est d’autant plus lourde que le Front de Gauche était passé devant le PS aux législatives sur la ville d’Hénin-Beaumont en réalisant 21% contre 16% au candidat PS. Cette stratégie funeste du rassemblement derrière le PS a malheureusement aussi été appliquée par le PCF à Perpignan avec le même échec cuisant puisque la liste PS-PC passe de 24 à 11 % entre 2008 et 2014.

 

Pas vu à la télé  !

- Les résultats comparés du Front de Gauche et du FN

Le lepénisme médiatique ne déforme pas seulement la réalité du FN. Il conduit aussi à rendre invisibles les résultats du Front de Gauche. La comparaison des résultats effectifs des deux forces au 1er tour des municipales est à ce titre édifiante.
• En terme de listes présentées, nous sommes parvenus à dépasser les 600 listes alors que le FN n’atteignait que 594, loin des 700 annoncées à l’automne.
• Si l’on regarde les listes ayant franchi les 10%, c’est le cas de 308 de nos listes autonomes portant la stratégie du Front de Gauche et de 316 pour le FN. Aucun média n’a pourtant mentionné cette performance très similaire.
• Enfin en terme d’élus, le FN est largement distancé avec 473 élus au 1er tour contre 2 036 pour le Front de Gauche. Et le FN ne gagne qu’une commune au 1er tour contre 67 pour le Front de Gauche.

 

- Percée des listes autonomes d’opposition de gauche
Le principal fait politique occulté par les médias à l’issue de ce premier tour est la percée des listes de gauche autonomes du PS conformément à la stratégie défendue dans tout le pays par le Parti de Gauche. Avec un résultat de 11,43% nos plus de 600 listes autonomes consolident le score de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle. Nos listes pâtissent aussi de l’abstention, notamment dans les plus grandes villes (Paris, Toulouse, Marseille) mais moins fortement que le reste de la gauche. A Evry dans la ville de Manuel Valls, la liste Front de Gauche dépasse les 15% en dépit des plus de 60% d’abstention. Parmi ces bons résultats des listes autonomes, on peut signaler plusieurs têtes de listes PG qui dépassent les 10%. Tony Bernard, le président de La Gauche par l’exemple, l’emporte au 1er tour à Chateldon (63) et le maire de Grabels (34) René Revol réalise 49,97 % dés le 1er tour. Au Lude, siège des usines Candia dans la Sarthe, pour la 1ère fois de l’histoire de la ville une liste de gauche conduite par notre camarade syndicaliste de Candia Patrick Corvaisier atteint 31% contre le maire UMP. A Guéret, la liste conduite par David Gipoulou dépasse les 15%. A Paris, la liste de Danielle Simonnet réalise 10,36 % dans le 20ème arrondissement.

 

Pas vu à la télé  !

- Gros succès des listes autonomes avec EELV

L’autre fait politique prometteur passé sous silence par les médias est le succès de nos listes communes avec Europe Ecologie les Verts. Présentes dans 82 villes, elles enregistrent un résultat de 15,31%. La dynamique de ces listes est spécifique car on ne la retrouve pas aussi fortes dans les 95 listes où EELV se présentait seule et où elle n’obtient que 9,69%. La percée la plus remarquable de cette nouvelle alliance de gauche a eu lieu à Grenoble où la liste EELV-PG réalise 29% contre 25% pour le PS, là où la liste des Verts ne réalisait que 15% en 2008. Cette nouvelle dynamique d’alliance à gauche s’observe aussi dans des dizaines d’autres villes. Dans 25 villes des alliances d’EELV avec le Front de Gauche ou le Parti de Gauche ont ainsi dépassé les 15% comme à Arcueil, Poitiers, Viry-Châtillon, Dieppe, Montlouis sur Loir, Vierzon, La Ciotat, Lannion, Cachan, Le Pré Saint Gervais, Palaiseau, Guérande, Saint-Egrève, Saint-Girons, Villeurbanne, Aubenas, Fouquières-lès-Lens ou Istres.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 17:21
L'opposition de gauche devient réalité politique

Le 21 mars 2014

Source : le Blog de jean Luc Mélenchon

L'objectif était d'abord de présenter le plus grand nombre de listes autonomes au premier tour. Nous en avons déposé au total 594. 411 de ces listes sont constituées avec le PCF. Cela représente 70 % du total. On est donc loin de la prétendue « division généralisée » mise en scène par d'aucuns, souvent pour s'en réjouir ouvertement ou plus sournoisement. Je veux souligner que, dans 90 % des cas, c'est le PCF tient la tête de liste. Je le note pour montrer combien nos camarades ont su faire preuve de sens des responsabilités partout devant la revendication générale et systématique du PCF d'avoir la tête de liste, même quand il se préparait à quitter l'attelage comme ce fut le cas à Hénin Beaumont ou à Rouen.

 

Mais, dans tous les cas ou presque, l'autonomie aura été protégée. L'opposition de gauche présente une liste autonome dans toutes les villes de plus de 100 000 habitants, dans les trois quarts des villes de plus de 20 000, dans la moitié des villes de plus de 10 000 habitants. C'est un résultat extraordinaire atteint contre vents et marées. Il s'est concrétisé par l'engagement de milliers d'hommes et de femmes dans un combat qui présentait pour eux tous les risques professionnels, financiers et ainsi de suite. Loin de toutes sortes de bavardages, l'action concrète a soudé, homogénéisé, entraîné à la lutte des milliers de têtes dures sans concession, et je m'honore d'être l'un de leurs porte-parole les plus irréductibles.

 

Dans le temps, le parti socialiste a montré d'innombrables situations de décomposition. Ici et là, on ne compte plus le nombre de dissidents. À Besançon où je suis passé, le sortant de l'équipe municipale socialiste présente quatre listes différentes. Je pourrais multiplier les exemples à l'envi. Ce phénomène est entièrement passé sous les radars médiatiques, dans la mesure où il aurait demandé du travail et de l'attention dans les salles de rédaction parisiennes, qui comptent davantage les conflits de personnes et les petites phrases qu'il est plus facile de collecter dans les dîners en ville et les circonstances organisées pour cela.

 

Je souligne que si "Le Monde" a consacré beaucoup d'énergie et de place ans à prouver l'extension du nombre des listes du Front national, il n'a pas dit un mot de notre bataille pour présenter le plus grand nombre possible de listes autonomes dans toutes les configurations de rassemblement de gauche possibles. La comparaison n'aura donc jamais été faite. Je veux donc donner l'information que personne d'autre n'aura donnée. Je veux signaler que si le Front national annonce 596 listes dans tout le pays après quarante ans de présence, nous en annonçons 594 après cinq ans d'existence. Le Front national présente une liste dans 450 communes de plus de 10 000 habitants. Nous y parvenons dans 487.

 

Il y aura quatre-vingt-seize villes oû l'on trouvera une liste du PG avec Europe écologie-les-verts et, dans cinquante-deux d'entre elles, le Front de Gauche participe au complet, toutes ses composantes unies. Dans quarante villes, le NPA participe à la coalition avec ou sans le PCF, ou bien avec ou sans Europe écologie-les Verts.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 11:33

C'était mardi 11 mars, lors de l'enregistrement du débat avec les candidats aux municipales organisé par France Bleu, Célà TV et « Sud Ouest »

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 21:22

Débat organisé par l'association l'Esprit Citoyen à l'Oratoire pour l'ensemble des candidats aux municipales de La Rochelle.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 21:51

Face au Maire PS de Clamart : Clamart Citoyenne !

Une liste de gauche, alternative, écologiste, (PG - EELV - FASE - GA) pour changer à gauche, à Clamart.


Avec le soutient national du Parti de Gauche (Martine Billard) et d'Eva Joly (EELV)

clamart.JPG

 

Demandez le programme : ICI

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 20:50

1_perigny_2014-03-07.JPG

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:33

384964_319781038037388_262518913_n.jpg

 

Ce qui aurait pu se passer à La Rochelle si le Parti de Gauche et le NPA rochelais l'avaient voulu !

 

Le soutien de Jean-Luc Mélenchon à la Liste "Osons Poitiers"


"Je m’engage aux côtés de Christiane Fraysse à Poitiers et je vous appelle à donner votre confiance à sa liste. Marquez ainsi votre opposition de gauche à la politique de François Hollande ! Dites avec moi : assez d’austérité pour le peuple, assez de cadeaux aux puissants. La liste du gouvernement à Poitiers doit recevoir une bonne leçon venant de la gauche! Christiane Fraysse est la candidate de l’écosocialisme.


Sa liste annonce qu’un autre futur est possible. Avec votre bulletin de vote, prenez votre part pour changer le cours des événements actuels ! "
Jean Luc Mélenchon

 

Pour en savoir plus :

- le site de la campagne

- le programme de "OSONS POITIERS"

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 00:23

Bh6VJ8fIQAAgULa.jpg

 

Relevé dans le débat :
- gratuité des transports urbains pourquoi pas ? D'abord faut qu'ils soient efficaces avec liaisons inter quartiers sans passer par le centre !
- Un référendum pour le recul des cuves de Picoty : toute la salle se lève même ceux qui étaient contre avant !
- pour J.M. Soubeste candidat "La Rochelle 2014 VERTE et OUVERTE", le référendum d'initiatives locales est essentiel à la vie démocratique rochelaise !
- Pour mme Fleuret-Pagnoux représente de F.F. FOUNTAINE trop de démocratie tue la démocratie !

Partager cet article
Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 15:45

Débat organisé par l'association Vie à Mireuil où la totalité des candidats pour les municipales de La Rochelle a été invitée. 6 candidats ont répondu présent.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 14:46

Le 11 février 2014, Jean-Luc Mélenchon était en meeting à Bergerac devant plus de 400 personnes pour soutenir la liste "Vivre Mieux à Bergerac" conduite par Lionel Frel (EELV) et Margaret Méchin (PG).


Première partie

bergerac1.JPG

Seconde partie

bergerac2.JPG

Partager cet article
Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 12:25

1724020_10200646171276516_897696069_n.jpg


La Région Ile-de-France vient de se prononcer pour l'arrêt des négociations sur le "partenariat transatlantique de commerce et d'investissement" (TTIP) dit "grand marché transatlantique".

 

-  Sur proposition de motion déposée par le groupe Front de Gauche - Parti de Gauche et Alternatifs et rejoints par EELV, la Région Île-de-France devient zone hors TTIP.


-  Voilà un exemple qui pourrait être, en Poitou-Charentes, mais aussi au niveau local par la présentation d'une motion en conseil municipal de La Rochelle, l'expression d'un positionnement de Gauche !


-  En tout état de cause, la preuve est faite qu'une majorité politique alternative au PS est possible !

Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 14:43

Mardi 11 février prochain, Jean Luc Mélenchon co-secrétaire du Parti de Gauche sera à Bergerac.

bergerac11-ba139.png

Non pas pour participer à je ne sais quelle fête du foie gras,..... mais pour y tenir meeting et soutenir la liste de rassemblement (EELV/PG/NPA/POC/Société Civile) qui affrontera le Maire sortant PS Dominique Rousseau.

 

Quoi de surprenant en la matière ?

Rien ! Jean Luc-Mélenchon vient soutenir une liste indépendante du PS au premier tour, dont la tête de liste est EELV et qui, élaborée conformément aux orientations de congrès du Parti de Gauche, au second tour, ne laissera pas la « gamelle » à la droite et à l’extrême droite.

 

- Voilà les orientations du Parti de Gauche mises en œuvre avec EELV à Bergerac comme à Rennes, à Poitiers et dans plus de 40 villes de France....
- Voilà les orientations du Parti de Gauche mises en œuvre avec le Front de Gauche dans plus de 40 des 109 villes de plus de 50 000 habitants....
et voilà ce que nous ne verrons pas à La Rochelle parce que la majorité de la direction du PG rochelais défend une vue étroite, partisane, et place en premier plan leur ego avant l’intérêt général des rochelais !

  • Nous entendions nous en tenir là dans ce billet qui vise à faire réfléchir sur une démarche politique sans issue, qui contribue à la division, à la cacophonie au sein du Parti de Gauche et laisse croire que le PG aurait une politique au gré des vents.

 

MAIS C’EST IMPOSSIBLE et c’est un COUP de COLERE que nous exprimons  !
Car aujourd’hui, nous découvrons sur Facebook un billet de notre secrétaire de Comité «  Ici se trouve le dernier billet de JLM » qui ne peut, vu son aspect public, rester sans réponse politique publique.

-  NON, les camarades du PG qui dans toute la France œuvrent à mettre en application la politique de leur parti et qui, au second tour appelleront à battre la droite, ou qui opéreront une «  fusion technique ou démocratique  » avec le PS ne vont pas « aller à la soupe »  !

-  Non, les camarades du PG qui dans toute la France ont construit des listes avec EELV ou le Front de Gauche et qui, au second tour appelleront à battre la droite, ou qui opéreront une « fusion technique ou démocratique » avec le PS.... « n’ont pas la serviette autour du cou »  !

-  Quelle arrogance, quel mépris, quelle insulte pour les militants du PG, des composantes du FdG, d’EELV qui veulent construire l’opposition de gauche au premier tour..... et empêcher que la droite et l’extrême droite ne fassent table rase des réalisations que la gauche, dans les localités, a construit années après années au fil des luttes et des mobilisations !

-  Non ! Jean Luc Mélenchon , en allant soutenir des listes de rassemblement indépendantes du PS au premier tour des municipales à Bergerac, Poitiers, Rennes ou ailleurs n’ira pas jouer le rôle de grand cuisinier et se « joindre à cette curée pour figurer aux côtés de gens qui ont clairement annoncé leur appétit »  !

  • Cette vision politique portée ubliquement par le secrétaire du Comité OUEST17 du Parti de Gauche avec le soutien politique de la majorité de sa direction n’est pas acceptable !

Elle nous discrédite, risque localement (c’est déjà le cas pour les municipales de 2014) de compromettre durablement toute perspective de rassemblement, de construction locale d’une opposition de gauche à la majorité gouvernementale.

  • Au sein du Parti de Gauche une réaction est urgente et nécessaire !

- Pour notre part, candidats sur la liste « VERTE et OUVERTE » de La Rochelle, nous entendons par notre présence, démontrer qu’un autre choix est possible, celui de servir l’intérêt général par une politique anti-austéritaire, écologique, sociale et démocratique pour La Rochelle.

 

Eric DURAND – Eric PERRIN membres du Parti de Gauche

 

Pour en savoir plus :

- Pour une gauche par les actes rassemblée à La Rochelle
- Élections municipales La ROCHELLE : en politique 5 et 5 ne font pas 10 !

Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 22:32

1545988 10200553693484629 324373226 n-91503

Le Parti de Gauche a un objectif que je partage (j’y suis adhérent), c’est son appel du bureau national du 20 janvier 2014 à « construire l’opposition de gauche au pouvoir en place », précisant même « Nous appelons tous les militants de gauche à se mobiliser en faveur des listes qui incarneront une opposition de gauche lors des municipales de 2014. »

 

Qu’est-ce à dire ?
Le Parti de Gauche, suite à son congrès de mars 2013 a, à plusieurs reprises, affirmé des axes politiques importants, et notamment :
- tout faire pour que dans chaque ville de plus de 20 000 habitants existe une liste autonome du PS ;
- agir pour en priorité constituer une liste FdG, et si la possibilité existe d’élargissement à des socialistes dissidents et à EELV, à partir du moment où ceux-ci acceptent localement de dénoncer la politique d’austérité menée par le gouvernement, il ne faut pas s’en priver ! Au contraire !

 

Ainsi le cadre est fixé !
Utiliser les élections municipales pour, là ou c’est possible, rassembler tous des « dissidents » du PCF et les EELV qui refusent de partir avec le PS afin de dessiner le camp de « ceux qui refusent la soumission au PS »....... et dans un même mouvement dresser, localement le cadre de cette force d’opposition de gauche au pouvoir en place, embryon d’une nouvelle majorité politique en construction.

 

Et pourtant ça coince à La Rochelle ! Pourquoi ?
- Pour les uns, les communistes « dissidents » FdG, pas question de devenir les vassaux d’EELV qui est au gouvernement...... et déjà en campagne ;
- Pour les autres, nombre d’adhérents du PG rochelais, pas question de s’allier avec un parti qui sous une forme ou une autre au second tour, « fusionnerait ou appellerait à voter PS » au risque de laisser le champ libre à la droite locale (posant ainsi des conditions en totale opposition avec les orientations nationales du Parti de Gauche).... et par conséquent laisserait le champ libre au PS !
Mais des militants du PG ne suivent pas cette ligne suicidaire et ont décidé d’entrer en campagne dans un esprit de large rassemblement ;
- Pour le NPA, il est trop tard pour entrer en campagne !

 

Est-il possible de rassembler sur une seule liste toutes les forces à gauche du PS..... ?
Mille fois OUI !
- A La Rochelle, comme dans beaucoup de villes, le PCF ayant fait le choix de partir avec le PS, nombre de leurs adhérents attachés au FdG, ont décidé de constituer une liste FdG ouverte ;
- EELV est éclatée entre les élus sortants qui repartent avec le PS et les militants qui ont voté pour une liste autonome ouverte et sont force de propositions afin de constituer, sans condition, sur la base de celles de Poitiers ou Rennes... une liste unique à gauche du PS pour le 1er tour laissant chacun libre de son choix pour le second tour.

 

OUI ! L’espace politique existe !
L’objectif n’est pas le second tour, mais le premier !
Il serait totalement absurde de se retrouver avec 2 listes et le risque bien réel qu’aucune ne passe la barre des 5%, décourageant ainsi toutes celles et ceux qui veulent sanctionner le PS et porter une alternative écolo de gauche.

 

En politique 5 et 5 ne font pas 10 !
Mais rassemblés, dans une dynamique de mobilisation des abstentionnistes, en politique, 10 peuvent faire 15 ou plus ! Et là tout change !

 

Mais encore faut-il faire passer l’intérêt général avant l’intérêt partisan !

 

Pour en savoir plus :

- Pour une gauche par les actes rassemblée à La Rochelle

- La preuve par BERGERAC sans caricature ni mépris !

Partager cet article
Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 17:04
logo01-1f34b.jpg
APPEL AU RASSEMBLEMENT !

Il ne doit pas y avoir deux listes porteuses du même programme à la gauche du PS sur la Rochelle au premier tour des élections municipales !

 

En effet, le PG, le NPA, des communistes FdG, des syndicalistes, etc... se sont engagés dans une démarche d’assemblées citoyennes, ont mis en débat des propositions novatrices en rupture avec les politiques austéritaires, ont élaboré un document politique "NON A L’AUSTÉRITÉ PRENONS LE POUVOIR" dont chacun reconnaît le sérieux et la pertinence.

 

Lors de l’Assemblée citoyenne du 11 janvier, le représentant d’EELV a notifié l’accord quasi total d’EELV avec les travaux et propositions de l’Assemblée Citoyenne et a proposé un accord politique resté sans suite. Aujourd’hui EELV renouvelle publiquement sa proposition d’accord pour le premier tour des élections municipales afin de "regrouper nos forces et de faire liste commune comme cela s’est fait à Poitiers ou Rennes".

 

L’heure n’est pas au replis identitaire et partisan ! L’heure est au rassemblement dés le premier tour, des forces de gauche en toute indépendance du parti socialiste pour combattre les conséquences locales des retombées de la politique austéritaire menée par le gouvernement, et contribuer à jeter les bases, à partir des réalités locales, de la construction d’une nouvelle majorité politique à gauche en alternative au social libéralisme.

 

Pour notre part nous mettrons tout en œuvre pour ne pas ajouter de la confusion à la situation locale déjà particulièrement compliquée ce qui alimente l’abstention, le vote d’extrême droite. La Rochelle ne doit pas être livrée à nos adversaires de classe !

 

Dans ce cadre, nous appelons toutes les rochelaises et les rochelais attachés aux valeurs de la gauche de transformation sociale à ne pas céder à la facilité de la division artificielle et à œuvrer, au premier tour, pour la construction d’une liste unitaire indépendante et, au second tour, agir pour le rassemblement, faire échec à la droite et à l’extrême droite et mettre en œuvre tout ou partie de notre programme !

 

PREMIERS SIGNATAIRES :

Eric DURAND membre du Parti de Gauche ; René BLANCHEMANCHE ; Henri MOULINIER ; Eric PERRIN membre du PG ; Stéphane BEAUPOUX EELV ; Patricia TOUCAS ; Marianne KLOSS membre du PG ; Raymond BOZIER, écrivain, acteur du mouvement associatif ; Daniel ARNAUDIN, retraité ; Françoise ENET ; Myriam BERNARD, militante associative ; Patrick RICHARD membre du PG ; Patrick JOB membre du PG ; Fabrice HAUVUY membre du PG ; Charles CHASSON membre du PG ;

 

Pour signer l’appel : <edurand4@free.fr> ;<rene.blanchemanche@gmail.com>

 

Lire aussi :
- Élections municipales La ROCHELLE : en politique 5 et 5 ne font pas 10 !

- La preuve par BERGERAC sans caricature ni mépris !

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 17:11

L’Humain d’abord était le programme du Front de Gauche et de son candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, pour l’élection présidentielle puis les élections législatives de 2012.

Diffusé en librairie au prix de 2 euros dans la collection Librio, il s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires.

 

Afin d’amplifier encore sa diffusion il est désormais disponible gratuitement en version numérique.

N’hésitez pas à le faire circuler.

 

 

- Pour ligne en ligne ou télécharger le programme, cliquez ICI

ou ci-dessous

 L’Humain d’abord » – Le programme du Front de Gauche
Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 13:16
François Delapierre : La bombe de la dette étudiante

François Delapierre est secrétaire national du Parti de Gauche, chargé de la bataille idéologique et du programme.

 

-En savoir plus

Après la crise des subprimes de 2008, une nouvelle bulle financière se prépare à exploser : celle de la dette étudiante. Elle est le fruit pourri de la marchandisation, rampante ou assumée, de l’université. Alors que le temps des études devrait être celui d’une émancipation intellectuelle et sociale, il devient le sas d’entrée dans une prison pour dette.

 

Au Québec, en Grande-Bretagne, au Portugal, en Tunisie… étudiants et jeunes précarisés se sont mobilisés contre la dégradation des diplômes et la déqualification des diplômés. C’est un bras de fer planétaire aux enjeux immenses pour toute la société. Déjà, l’université française est minée par cette nouvelle contradiction du capitalisme.

 

- Par : François Delapierre

Éditions : Les Editions Bruno Leprince

Date de parution : 7 mars 2013

Pages : 76

Disponibilité : chez l'éditeur Les Editions Bruno Leprince

Format : 120 x 170 mm

Prix papier TTC : 3 €

 

 

-La bombe supérieure : l'explosion politique et économique de l'endettement étudiant

Précariat diplômé, qualification dégradée, créance pourries...une nouvelle contradiction menace le capitalisme de notre époque. Conférence de François Delapierre, le mardi 20 novembre, à l'usine.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 11:00
Quel lien entre : le ferroviaire à Bruxelles... et le service des Pompes funèbres et du Crématorium à La Rochelle ?

La même politique de casse est à l'œuvre... et seul le Front de Gauche résiste !

 

Sources : le site du Comité Ouest17 du Parti de Gauche  La Rochelle le 3/12/2011 modifié le 13/12/2011

- Ainsi, à Bruxelles

Le Parlement européen a voté en faveur d'une poursuite de la libéralisation (privatisation) du transport ferroviaire (lire). Les eurodéputés de droite et socialistes français ont voté en faveur de ce texte qui prévoit la séparation de la gestion du réseau de son exploitation ; les députés français d'EELV (Europe Écologie les Verts) se sont abstenus sur un projet pourtant largement combattu par les syndicats.

  • Seule la GUE où siègent les élus du Front de Gauche a voté contre
 

- Ainsi à La Rochelle...

Sous prétexte que le cadre juridique actuel serait "trop pénalisant" face à un durcissement de la concurrence, la municipalité veut, malgré l'opposition de la CGT, transformer le service des Pompes Funèbres en SPL, (Société Publique Locale) de droit privé, assujettie essentiellement au Code du Commerce. Ce nouveau mode de gestion met notamment à mal la règle de la séparation de l'Ordonnateur et du Comptable, règle de transparence des comptes publics.

 


- Se soumettre aux règles de la concurrence, le même discourt et la même politique de La Rochelle à Bruxelles !

Quelles sont donc les contraintes d'aujourd'hui qui légitimeraient ce changement au nom d'une plus grande souplesse et d'une modernisation de la gestion des services publics ?

  • Les règles qui régissent les marchés publics sont-elles si lourdes ? ne sont-elles pas justement les garants de la transparence ?

  • Les services municipaux rochelais n'ont-ils pas une réputation d'excellence ?

  • Les pompes funèbres sont bien un service public rendu aux usagers et non un commerce... qui a fait la preuve auprès de la population de sa fiabilité pour tous, même face à la concurrence.

  • Les régies publiques directes ne savent-elles pas être efficaces, réactives et sûres ?

  • Cette société privée source de profit, se ferait au détriment des usagers et au bénéfice de qui ?

  • Quant aux agents, ils relèveraient du droit privé, les futurs recrutements ne dépendraient plus du statut de la fonction publique territoriale.

 

- Le même discours et la même politique de démantèlement des statuts et garanties collectives sont mises en œuvre de La Rochelle à Bruxelles !

Aujourd'hui les pompes funèbres, et demain quels services feront l'objet d'une privatisation déguisée : l'eau, les restaurants scolaires, .... ?

 

La Commission consultative des services publics locaux de La Rochelle réunie le 2 décembre a voté en faveur du projet présenté par la municipalité.

  • Les représentants du P.S. et du P.R.G. ont voté POUR, avec 3 autres membres, sur ce projet qui rencontre une opposition syndicale forte.

  • Seul l'élu du Front de Gauche (communiste) a voté contre.

Le dossier sera soumis au vote du conseil municipal de La Rochelle le 12 Décembre ! Chacun devra prendre ses responsabilités !

 

- Le Conseil Municipal de La Rochelle vote la privatisation des Pompes Funèbres

  • Seuls les élus du Front de Gauche (communistes) ont voté contre.

Quel lien entre : le ferroviaire à Bruxelles... et le service des Pompes funèbres et du Crématorium à La Rochelle ?

- Ci dessous l'intégralité de la délibération municipale

 

- Alors quel choix et quelle leçon en tirer ?

Tout d'abord le Parti de Gauche condamne cette décision, apporte son soutien aux personnels municipaux qui s'opposent à ce projet, et se déclare solidaire des usagers qui pourraient, à juste titre, manifester leur opposition.

  • Car le choix politique n'est pas entre le libéralisme de droite et la sociale démocratie de gauche ;

  • Car le choix n'est pas entre les pro ou les anti-parachutés locaux qui in fine... sont partisans de la même politique à La Rochelle comme à Bruxelles.

Le choix se situe dans l'acceptation ou la rupture avec les thèses libérales, avec la soumission à la loi du 'marché'.
La France, La Rochelle n'ont pas trop de service public. Au contraire !


Le Front de Gauche à Bruxelles, comme à La Rochelle fait le choix de défendre et de soustraire les services publics à la loi de l'argent (voir page 9 du programme "L'humain d'abord").

 

C'est cette volonté politique qui est portée par son candidat aux élections présidentielles et le sera par ses candidats aux législatives.

 

Pour en savoir plus :

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇