Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 14:31
Les "frondeurs" laisseront-ils les mains libres au gouvernement pour poursuivre la politique du MEDEF ?

Une simple "abstention" porterait un coup sérieux à la crédibilité de leur "volonté affichée" de mettre en oeuvre une alternative politique de gauche et au rassemblement à construire avec eux pour y parvenir....

 

 

- Le gouvernement travaillerait sur une augmentation de la TVA de deux points

La TVA va peut-être s'alourdir, selon Le Figaro et Libération, jeudi 4 septembre. Le Figaro, qui cite une "source gouvernementale", affirme que l'exécutif planche sur une hausse de 2% de la TVA qui pourrait être intégrée au prochain projet de loi de finances. "L'arbitrage final devrait intervenir dans les jours qui viennent", a précisé une source gouvernementale à Libération.

 

 

- Le chef de l'Etat remet sur le tapis la question du travail dominical, et par conséquent de l'ouverture des magasins.

En effet, F. Hollande travaille à l'ouverture des magasins le dimanche.

Ce projet est "dans l'air" depuis de nombreux mois. Le 19 juin, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères en charge des questions du tourisme l'avait déjà évoqué très explicitement lors d'assises réussissant près de 400 professionnels : Le gouvernement souhaite qu'à Paris, après concertation avec les partenaires concernés, certaines zones comme le boulevard Haussmann puissent être classées "zone touristique d'affluence exceptionnelle" afin d'y permettre l'ouverture de commerces le dimanche. La même souplesse est souhaitable dans les principales gares de France.

 

 

- Le congé parental et la prime de naissance bientôt réduits ?

Le gouvernement cherche à réaliser 800 millions d'euros d'économie sur le branche famille de la Sécurité sociale. Et pour y parvenir, plusieurs pistes sont étudiées. Selon Les Échos, le ministre des Affaires sociales envisagerait une réduction de la prime à la naissance et du temps du congé parental à partir du deuxième enfant.

 

 

- Hollande laisse l’OTAN mettre l’ONU sur le banc des remplaçants

Lors du sommet de l’Otan[1], vendredi, François Hollande a annoncé que la France participerait à une énième opération militaire occidentale au Moyen-Orient. Sur le dossier irakien comme ukrainien, l’Alliance atlantique tend toujours plus à mettre hors jeu l’ONU.

 

Fidèle à sa vocation, l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) fait le choix des offensives militaires plutôt que des médiations diplomatiques. Lors du sommet qui s’est réuni, jeudi et vendredi, à Newport au pays de Galles, les chefs d’État et de gouvernement des vingt-huit nations de l’Alliance atlantique ont décidé d’inverser la courbe des dépenses d’armement, aujourd’hui orientée à la baisse. « Dans ce monde dangereux, nous reconnaissons que nous devons consentir des efforts additionnels et investir davantage d’argent », déclare Anders Fogh Rasmussen, secrétaire général de l’Otan. L’objectif réaffirmé est de voir chaque pays membre attribuer 2% du PIB à des dépenses de défense.

 

 

- Comité d'entreprise, délégués du personnel : vers une «remise en cause» des seuils sociaux

Le président François Hollande a demandé la levée de "verrous" permettant de « réduire » les effets de ces seuils, qui imposent aux entreprises, en fonction de leur taille, une centaine d'obligations -certaines réglementaires, d'autres sur la représentation des salariés - qui seraient un frein à l'embauche, selon lui.

 

 

- Le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) ce n'est plus pour l'emploi, mais pour aider les entreprises

Le ministre de l’économie, Michel Sapin a changé sa manière de parler du CICE. Vendredi 5 septembre, alors qu’il était en visite dans une PME près de Lyon, M. Sapin a ainsi répondu à la question de savoir s’il créerait des emplois.

Ce qu’il a dit  : « Ce n'est pas comme ça que fonctionne une entreprise : le CICE est là pour aider les entreprises à reprendre de l'initiative [par de] l'investissement [...]. Vous ne pouvez pas avoir un modèle unique [...]. Ce n’était pas une aide conditionnée par telles créations d’emplois, tels types d’investissements. [...] C'est fait pour que les entreprises retrouvent des marges qu'elles avaient perdues, des capacités d'initiatives qu'elles avaient perdues. »

 

 

- Que la chasse aux chômeurs commence !

Alors que la pauvreté augmente parmi les chômeurs, le ministre du travail a annoncé qu'il avait donné des instructions à Pôle emploi pour que les contrôles sur les chômeurs soient renforcés et que des radiations soient le cas échéant, prononcées. Depuis vingt ans, les dirigeants socialistes ont toujours condamné ce type de stigmatisation populiste des plus fragiles. Aujourd'hui, ils miment là encore Nicolas Sarkozy...

 

 

- Le MEDEF en redemande : La fin du Smic et de certains jours fériés ?

Pour booster la croissance et créer des emplois, le MEDEF va bientôt annoncer des propositions chocs.

Le Medef veut profiter de "l'amour" que porte pour les entreprises le Premier ministre Manuel Valls pour proposer des mesures explosives afin de créer un million d'emplois. Promesse du patron des patrons, Pierre Gattaz.

"Il faut tout mettre sur la table pour faire sauter les blocages ", a assuré un proche de Pierre Gattaz à Europe 1. Ainsi, d'après la radio, le patronat veut la suppression pure et simple de deux jours fériés, ainsi que du Smic. C'est le modèle économique et social français dans son ensemble que veut revoir le Medef. Il veut toujours plus de flexibilité : les entreprises doivent pouvoir aménager le temps de travail en fonction de leurs contraintes, de leurs activités et aussi de la volonté des salariés.....

 

- Et je vois déjà les oreilles de Valls et Hollande se tendre !
A nos amis frondeurs, si vous votez la confiance et donnez un blanc seing au gouvernement en vous abstenant.... pas la peine de "brailler" ! Vous aurez la mise en œuvre de tout ou partie des nouvelles exigences du MEDEF aussi sur la conscience...... et ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

 

 

Note :

[1] OTAN

 

OUI ! Tout cela ne mérite autre chose qu'une "abstention" des frondeurs comme gage de leur volonté de mettre en oeuvre une nouvelle politique ?

C'est la crédibilité d'un rassemblement nécessaire de la gauche qui en jeu par leur positionnement politique !

 

Pour en savoir plus sur le sujet :

- Avec le vote sur la confiance au gouvernement Valls, la semaine prochaine va tanguer  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇