Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 13:03
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise

C'est devant 80 personnes que Cédric RUFFIÉ (candidat aux législatives pour la France insoumise sur le 1ére circonscription de Charente Maritime) et Aurélien Saintoul co-rédacteur et rapporteur du livret thématique[1} " l'école de l'égalité et de l'émancipation " sous la coordination de Marianne Nedyj, juriste, Paul Vannier, enseignant ont débattu de l'école.

  • Notre constat : une école appauvrie, des inégalités qui s’aggravent ;
  • Notre projet : instruire et qualifier tous les enfants de la République ;
  • Nous voulons le meilleur pour tous les élèves : réussite scolaire et professionnelle, plaisir à apprendre, joie à fréquenter l’école, accomplissement individuel.
  • Nos propositions : une école commune de la 6ème République
    • Une école où il fait bon apprendre
    • Instruire dans l’école commune
    • Une école creuset pour combattre les inégalités
    • L’école de la citoyenneté
    • Une école laïque et libérée des influences

 

Dans le cadre de la soirée 11 citoyens rejoignent la France insoumise pour appuyer la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

 

 

- Lettre de jean-Luc Mélenchon aux enseignants

Madame, Monsieur,

 

Dans quelques semaines, comme toutes les Françaises et tous les Français, vous serez appelé·e·s à élire le prochain Président de la République. Vous le ferez en conscience et avec le même souci de l’intérêt général que celui qui vous anime lorsque vous enseignez. Vous le ferez, instruits de l’expérience accumulée ces dix dernières années. Celle du quinquennat noir de Nicolas Sarkozy. Celle de l’amertume suscitée par les reniements et renoncements de François Hollande.

 

Vous constatez chaque jour l’insuffisance des recrutements annoncés. Vous connaissez les classes surchargées, les locaux dégradés, les écoles qui ferment. La précarité est plus grande parmi vos collègues et peut-être la vivez-vous directement en votre qualité de professeurs contractuels. Votre feuille de paye, bien inférieure à celle de vos collègues européens, traduit très directement les effets des réductions budgétaires.

 

C'est aux fondements même de votre métier que les politiques menées ont porté atteinte. Le lien aux savoirs se défait à mesure que l’emporte l’idéologie du « socle commun » introduite par François Fillon, promue par le MEDEF et prolongée par Najat Vallaud-Belkacem. La généralisation du management et des contrôles hiérarchiques, la multiplication des tâches bureaucratiques, les mises en cause de la liberté pédagogique sont à l’origine d’un sentiment de dépossession aggravé par l’absence de reconnaissance.

 

À rebours de l’héritage partagé de la droite et du Parti socialiste, mon projet éducatif renoue avec une perspective émancipatrice. L’école doit former l’esprit critique et créatif et non formater des individus aux attentes du marché. Tous les élèves sont capables. Je veux leur apporter le savoir et la culture, les instruire et les qualifier.

 

Je porterai ainsi de 3 à 18 ans l’instruction obligatoire, rétablirai le baccalauréat professionnel en quatre ans et les heures d’enseignements disciplinaires perdues. Je stopperai immédiatement les fermetures de lycées profession nels et reconstruirai un maillage de lycées polytechniques du CAP au BTS sur tout le territoire. Je veux l’école de l'égalité. Je restaurerai le cadre républicain, garant du caractère national des diplômes, des programmes et de vos statuts en abrogeant les contre-réformes du lycée et du collège mais aussi le décret Peillon sur les rythmes scolaires tout en engageant une politique résolue en faveur de la mixité sociale à l’école.

 

J’ai été ministre délégué à l’enseignement professionnel. L’école occupe une place centrale dans le projet politique décrit dans mon programme, l’Avenir en commun. Alors que les inégalités n’ont jamais été aussi fortes et que notre société est traversée par de multiples tensions, l'école doit s’affirmer comme un espace de coopération et d’échanges et non de concurrence et de compétition. Creuset du peuple en formation, laïque, elle doit devenir le lieu de l’éducation à l’intérêt général où l’individu se prépare à l’exercice d’une citoyenneté enrichie de nouveaux droits. À l’heure du défi climatique, l’école doit jouer un rôle décisif dans la préparation de la transition écologique. Aussi, si je suis élu à la Présidence de la République, je m'appuierai sur votre professionnalisme.

 

Je veux d'abord reconnaître votre haute qualification, fondée sur une double maîtrise scientifique et pédagogique. Le rattrapage du point d’indice apportera immédiatement une hausse de 7% de votre traitement et je demanderai à mon gouvernement d’engager avec les représentant·e·s de vos organisations syndicales une négociation salariale. Je mettrai également en place un plan de titularisation de tous les précaires de l’Éducation nationale.

 

Je veux vous rendre les moyens d’exercer votre métier. En recrutant 60 000 enseignant·e·s supplémentaires, dont une part à travers un dispositif de pré-recrutement, nous diminuerons le nombre d’élèves par classes, en particulier dans l’éducation prioritaire. Nous reconstituerons les RASED et ferons advenir la règle d’un·e ATSEM par classe de maternelles. Nous généraliserons le dispositif « plus de maîtres que de classes » en CP et CE1. Je veux enfin assurer la gratuité des sorties scolaires afin de vous permettre de conduire avec tous vos élèves vos projets éducatifs.

 

Au-delà du rétablissement des moyens indispensables, nous garantirons le principe de liberté pédagogique. Dans le premier degré, pour alléger votre charge de travail, nous mettrons fin aux activités pédagogiques complémentaires (APC) et à l’évaluation par compétences. Dans le second degré, nous tournerons la page des dispositifs de mise en concurrence des enseignant·e·s en abrogeant le décret Hamon d’août 2014. Nous déconnecterons l’avancée de votre carrière de l’inspection qui doit devenir un temps de conseil et de formation. Nous aiderons au développement de la recherche en éducation et nouerons des partenariats entre l’Éducation nationale et des mouvements pédagogiques agréés afin d’enrichir votre formation continue. Nous créerons une médecine du travail pour les personnels de l’Éducation nationale.

 

Je veux également vous proposer de nouvelles perspectives de carrière en vous permettant de vous engager dans l’animation d’associations culturelles dans vos établissements, en libérant dans le premier degré un temps auto géré pour un travail collaboratif avec vos collègues, en doublant les postes ouverts à l’agrégation interne. Nous inciterons, par des bonifications nouvelles et la réduction drastique des effectifs par classe, les enseignant·e·s à prolonger leur présence dans les établissements de l’éducation prioritaire. Je veux enfin proposer à celles et ceux d’entre vous qui parviennent au terme de leur carrière de pouvoir, sur une base volontaire, se consacrer au suivi des élèves en difficulté, à la coordination des projets de l’établissement et à la formation des enseignant·e·s stagiaires.

 

Il y a tant de chantiers, tant d’énergie à mobiliser pour que l’école soit toujours le lieu ouvert où chacun·e cultive le bonheur d’apprendre. Pour plus de précisions, je vous renvoie sur le site internet dédié à mon programme : avenirencommun.fr

 

Pour ma part, je m'engage devant vous à mettre toujours autant de soin à défendre l’école publique que vous en mettez chaque jour à éduquer nos enfants.

 

Vous souhaitant bonne réception de ce courrier,

Jean-Luc Mélenchon

 

 

- Le livret thématique éducation à votre disposition :

6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise

 

Note !

[1] Il complète L’Avenir en commun, le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon.

6 avril : débat public studieux sur l'éducation avec la France insoumise rochelaise
Partager cet article
Repost0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 16:52
Les services publics, c'est notre affaire ! Le 7 mars agissons... le 23 avril votons L'AVENIR EN COMMUN !

En dix ans, de Sarkozy à Hollande, la Fonction publique de l’État et Hospitalière ont subi le plus grand massacre d’emplois jamais connu, public/privé confondus. Plus de 150 000 postes ont été supprimés, notamment dans les services déconcentrés de l’État et des hôpitaux. S’ajoutent les 130 000 suppressions dans les entreprises publiques. Pour 2017, les annonces de suppressions s’élèvent déjà à 54 000 !

 

Accentuée, dans de nombreux endroits par les politiques municipales mises en place, comme à La Rochelle, c’est également la Fonction Publique Territoriale qui est touchée par les suppressions massives de postes, alors que l’État a transféré une masse de missions, et notamment celles sur le droit au logement, à l’action sociale et à la solidarité, bref les droits les plus sociaux.

 

Dans le même temps, la France compte plus de 3 millions d’habitants supplémentaires. Les besoins en services publics ont largement augmenté. La Fédération CGT des Services publics, par exemple, dénonce la politique d’austérité financière et budgétaire imposée aux collectivités locales en raison des risques majeurs qu’elle comporte.

 

La chasse aux dépenses publiques est aussi à l'ordre du jour des propositions des candidats à la présidentielle Le Pen/Fillon/Macron et aura pour conséquences de nouvelles réductions de la masse salariale des collectivités, l’accroissement de la déqualification et de la précarisation des emplois publics, la perte de sens du travail pour les agents du service public et les risques professionnels associés à cette perte de sens.

 

Cette politique d’austérité menace directement les citoyens-usagers par la diminution du nombre et de la qualité des services publics rendus, par l’accroissement des inégalités d’accès aux services publics, par la détérioration des conditions de vie quotidienne des populations, alors que les impôts locaux continuent de progresser.

 

La réduction de la dépense publique, n’est que prétexte à austérité pour les salariés et leur famille et à enrichissement pour les banques et les actionnaires par un détournement massif d’argent public ! Sinon, au bout de 20 ans d’application de potion amère, les résultats devraient être là, mais ce n’est pas le cas et pour cause ! L’impôt est collecté pour être redistribué aux grands groupes via le CICE et d’autres dispositifs, les secteurs rentables sont privatisés comme les autoroutes, la santé, l’énergie, l’environnement...

 

Le patrimoine culturel du pays est bradé ! Les réformes institutionnelles qui renforcent la métropolisation et les « territoires entreprises » en sont un des outils majeurs. Les 50 milliards attribués au Pacte de responsabilité correspondent aux 50 milliards d’économies sur le budget de l’État dans la même période : l’État fait les poches des citoyens pour enrichir les actionnaires.

 

 

- L'heure est à l'action à l'appel des syndicats CGT, FO, Solidaires et FA-FP

Les services publics, c'est notre affaire ! Le 7 mars agissons... le 23 avril votons L'AVENIR EN COMMUN !

Initiée par le secteur de la santé, cette journée de mobilisation nationale également annoncée dans la fonction publique territoriale, sera "l’occasion de porter nos revendications en matière de défense du service public hospitalier et de la sécurité sociale", ajoutent-ils.

 

A La Rochelle : rassemblement 10H

à la place de Verdun

 

- Le 23 avril VOTER pour un programme qui met les services public au centre de sa démarche pour la mise en œuvre des sept axes du projet de la France Insoumise !

Les services publics, c'est notre affaire ! Le 7 mars agissons... le 23 avril votons L'AVENIR EN COMMUN !

Les propositions du programme de la France Insoumise, L'AVENIR EN COMMUN (téléchargeable ICI) sont regroupées en 12 thèmes en évolution permanente.

Voici quelques exemples qui touchent aux services publics :

  • Santé :

- créer 10 000 places par an pour les personnes âgées dépendantes

- recruter et former 100 000 personnes pour ce corps de métier

- combler les déserts médicaux, et créer un corps de médecins généralistes fonctionnaires rémunérés durant leurs études

- reconstruire le service public hospitalier

  • Éducation et école

- créer un service public de la petite enfance et 500 000 places en crèche en 5 ans

- assurer la gratuité réelle de l’éducation publique (manuels scolaires, fournitures sans marque, cantine, transport, activités périscolaires …)

- recruter 60 000 enseignants en 5 ans et mieux les rémunérer

- arrêter la fermeture de classes et de lycées professionnels et augmenter le nombre d’établissements professionnels et techniques

  • Logement, transport, énergie et transition écologique

- créer un pôle public de l’énergie et du transport

- nationalisation des autoroutes, aéroports, barrages hydroélectrique et des  entreprises d'intérêt général

- imposer l’objectif 10% de nourriture bio locale dans la restauration collective

 

 

- Pensez- vous que ces mesures soient réellement réalisables ?

Pour en savoir plus :

- Pourquoi les fonctionnaires vont-ils manifester le 7 mars ?

Partager cet article
Repost0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 09:05
CDA La Rochelle : CEP17 mobilise pour l'eau publique, la transparence de gestion et la baisse du prix

Dans un article précédent daté du 16 janvier 2017 intitulé " Politique de l'eau sur La Rochelle et la CDA.... sortir de l'immobiliste, répondre aux questions et attentes ! " j'attirai l'attention sur la politique de l'eau à La Rochelle et la CDA.

 

J'indiquais :
- que sur la politique de l'eau à La Rochelle des engagement ont été pris.... mais que rien n'a bougé ;

- que les usagers sont en droit d'exiger la transparence dans la gestion et doivent se mobiliser pour l'obtenir ;

- que des rumeurs circulent selon lesquelles le budget de l'eau rochelais alimenterait le budget général de la ville et qu'il est urgent d'expliquer et de justifier à quoi correspondent effectivement  3.5 millions d'€ sur 5 ans de "  frais divers de gestion figurant dans les dépenses de fonctionnement  " ;

- que la bataille de l'eau publique se mène aussi à l'échelle de la CDA de La Rochelle.

 

J'exposais les doléances des associations CEP17 et  INDECOSA CGT

 

 

- Face à l'immobilisme des élus locaux, aujourd'hui CEP17 en appelle aux citoyens par voie de pétition à signer ICI

 

CDA La Rochelle : CEP17 mobilise pour l'eau publique, la transparence de gestion et la baisse du prix

 

- ...et organise un forum pour une régie publique de l'eau sur la CDA de La Rochelle

Réservez votre soirée du 23 mars 2017 à partir de 20h30 au CMA de Périgny 17180 ( Place des Droits de l'Homme ), avec la participation de Gabriel Amard, ancien président de la Régie publique des eaux de l'Essonne.

CDA La Rochelle : CEP17 mobilise pour l'eau publique, la transparence de gestion et la baisse du prix

-  L'eau en question à La Rochelle & CDA

Entretien avec Daniel Vince Président de CEP17 et Claude Chauveau pour Indecosa CGT

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 08:25
Marche nationale pour la 6e République samedi 18 mars prochain : 14h à Paris

Lettre de Jean-Luc Mélenchon à chaque insoumis, insoumise...

 

Chère insoumise, cher insoumis

 

Notre campagne confirme sa dynamique. J’en suis heureux pour nous tous qui la faisons vivre par nos efforts personnels. Le succès de notre double meeting de Lyon et Paris le 5 février a été une étape remarquablement franchie grâce au dévouement de tous. Depuis, les signatures d’appuis se comptent par milliers sur le site jlm2017.fr. Nous franchirons sous peu le seuil des 250 000 insoumis fédérés en un an de campagne !

 

Notre campagne ne vaut que par les idées qu’elle porte et qu’elle fait vivre aux yeux de tous ! Chaque étape de notre action doit permettre de mettre en valeur un des thèmes essentiels de notre programme. Notre plan de marche prévoit que la prochaine étape soit une démonstration de masse ! C’est le sens de l’appel à une marche nationale pour la 6e République. Elle aura lieu le samedi 18 mars prochain à 14h à Paris, de la Place de la Bastille à la Place de la République. Je la conclurai par un discours place de la République ! L’idée est de mettre en scène la nécessité d’une refondation de notre République et notre volonté d’y parvenir par nos votes à l’élection présidentielle.

 

L’issue de cette élection présidentielle est plus imprévisible que jamais. Qui pensait que ni M. Hollande, ni M. Valls, ni M. Juppé, ni M. Sarkozy ne parviendraient à y être candidats ? Ils ont été emportés par la puissante vague « dégagiste » qui traverse notre pays. On nous annonce un deuxième tour écrit d’avance entre Mme Le Pen et M. Fillon. Ou d’autres combinaisons hasardeuses. Tout cela me parait tout aussi illusoire. La colère populaire et la justice pourrait bien encore tout balayer devant elles. Notre responsabilité est donc bien engagée. Le deuxième tour de l’élection présidentielle n’est pas hors de notre portée. Il faut être prêt. Et d’abord prêts à gouverner notre pays. Pour cela, continuons d’ouvrir notre chemin. La clef c’est notre programme qui propose à tous les Français un Avenir en commun plutôt que le chacun pour soi, l’indifférence sociale et écologique, la guerre ethnique ou sociale. Le 19 février nous en avons donné le chiffrage au cours de cinq heures d’émission en direct sur ma chaine YouTube en interaction avec qui le voudra par le biais des réseaux sociaux. Toute notre équipe a été sur le pont pour répondre aux questions des internautes et des journalistes.

 

  • Puis la semaine suivante je serai accueilli par « l’émission politique » sur France 2…
  • Vous êtes ainsi appelés à prendre la part que vous choisirez dans ces épisodes.

 

Mais le 18 mars, je veux vous convaincre de donner tout votre appui à l’effort prévu. Soyons des dizaines de milliers dans la rue pour dire notre volonté d’une assemblée constituante pour construire la 6e République démocratique, sociale, écologique dont la France a besoin. Soyons le plus nombreux possible pour rendre incontournable l’exigence du coup de balai démocratique dans la campagne présidentielle. Montrons que nous ne voulons plus que la politique économique et sociale soit décidée par le MEDEF, les actionnaires ou les diktats de la Commission européenne, que la politique écologique soit soumise au bon vouloir des lobbies. L’exigence de démocratie réelle peut fédérer largement ! Proposons autour de nous un changement pacifique et déterminé.

 

La réussite du 18 mars dépend donc très directement de chacun et chacune d’entre nous. Vous trouverez sur le site jlm2017.fr tous les éléments nécessaires pour mobiliser autour de vous : tracts, affiches, visuels pour les réseaux sociaux etc.

 

Un système de transports collectifs est mis en place nationalement. Il permettra à tous ceux qui le souhaitent de converger vers Paris. Inscrivez-vous, invitez vos amis, vérifiez que vos proches qui veulent venir ont pensé à s’inscrire.

 

Le 18 mars peut marquer l’histoire politique du pays. C’est la condition de notre succès en avril et mai prochains. Je vous donne rendez-vous à la Bastille !

 

Fidèlement insoumis,

 

Jean-Luc Mélenchon

 

 

Partagez cet évènement sur les réseaux sociaux avec les hashtags #18mars2017 et #6eRépublique

Pour :


 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 09:09
Le 17 février à La Rochelle soirée rencontre, débat spéciale : “L’Avenir en commun“
Le 17 février à La Rochelle soirée rencontre, débat spéciale : “L’Avenir en commun“

-

Amplifier le rassemblement citoyen

Le 2 décembre dernier les groupes d'appui de la France insoumise de la Rochelle et ses environs tenaient la " 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise ".
 

Avec 90 participants, ce fut   un vrai succès  


L'élection présidentielle, les élections législatives ne se gagneront pas sur " le ou les candidats " même si cela à de l'importance, mais sur les questions programmatiques.

 

Quelles propositions sont formulées, quels engagement sont pris pour remettre les citoyens au coeur des choix politiques, répondre aux exigences démocratiques, environnementales, sociales, économiques....

 

La victoire dépendra de la capacité de la France insoumise et de ses candidats à rassembler le Peuple sur le programme   !


C'est la raison pour laquelle les insoumis rochelais ont l'ambition de franchir une nouvelle étape et de rassembler plus de 200 rochelais en présence de Charlotte GIRARD  (coresponsable de la rédaction du programme " L'AVENIR EN COMMUN) " à l'occasion d'une rencontre-débat citoyenne autour du programme de la France insoumise.

 

Cette initiative sera aussi l'occasion d'un événement politique d'ampleur  avec la présentation des candidats insoumis aux élections législatives de Charente Maritime.
 

 

-Les Insoumis rochelais vous invitent :

Le 17 février à La Rochelle soirée rencontre, débat spéciale : “L’Avenir en commun“

- Pour informer les insoumis rochelais de votre participation :

 

 

-

Plan pour accéder au lieu de la rencontre

42 Bd. Delmas à La Pallice

Le 17 février à La Rochelle soirée rencontre, débat spéciale : “L’Avenir en commun“

-

Présentation programme l'Avenir en Commun Démystifié

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 09:35
STOP CETA : CETA ou TAFTA : mêmes dégats..... 21 janvier MOBILISATION à La Rochelle !

Il est urgent d'agir !

 

-

Le CETA doit être présenté au Parlement Européen à Bruxelles pour ratification le 2 Février 2017.

Rappelons que loin des regards des peuples européens et canadiens[1], la Commission européenne, au nom des 28 États membres de l’UE, et le gouvernement canadien ont concocté ce texte. Conformément aux vœux des lobbies des multinationales qui en sont à l’origine, il vise à démanteler toute forme de “barrière au commerce et à l’investissement” afin de “fluidifier” les échanges entre les deux rives de l’Atlantique et de mettre sur la touche les États souverains

 

 

-

Le CETA est le cousin du TAFTA !

Alors qu’il charge de tous les maux le traité avec les États-Unis (TAFTA), le gouvernement français fait une promotion éhontée du CETA, qui contient pourtant les mêmes dangers :

  • une juridiction spéciale pour les investisseurs face aux États ;
  • le mécanisme de coopération réglementaire qui menace nos normes sanitaires, environnementales et sociales et les initiatives des États
  • la suppression des droits de douane.

80% des entreprises américaine implantées sur le marché européen détiennent une des 42.000 filiales au Canada : elles pourront ainsi pénétrer le marché européen sans attendre le TAFTA !

 

 

-

Le CETA sacrifie les agricultures locales et de qualité !

L’UE s’engage à des quotas annuels d’importation énormes, sans droits de douane sur la viande bovine et porcine C’est toute la filière déjà en difficulté qui sera touchée.

  • agriculteurs ;
  • salariés par la casse du droit du travail ;
  • artisans, PME par la concurrence « libre et non faussée » ;
  • consommateurs par la dégradation des marchandises et des services - environnement – santé – éducation.

 

Pour le seul profit des multinationales et des spéculateurs.

Le CETA remet en cause tout notre modèle social et notre démocratie

STOP CETA : CETA ou TAFTA : mêmes dégats..... 21 janvier MOBILISATION à La Rochelle !

Note :

[1] Seul le parlement wallon a été consulté et s’est opposé au traité en l’état).

 

Pour en savoir plus :

- Ces traités qui nous maltraitent

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:31
"La Sociale" projetée à Rochefort-sur-Mer le vendredi 20 Janvier 2017, à La Rochelle le samedi 11 février

 

- La prochaine soirée-débat de Rochefort sur Toile aura lieu le vendredi 20 Janvier 2017

Film : "LA SOCIALE"de Gille Perret  suivi d'un débat animé par Emmanuelle Fourneyron co-responsable du groupe santé et bioéthique" de la Ligue des  Droits de l'Homme.

 

 

- A La Rochelle projection samedi 11 février 2017

A La Rochelle, dans le cadre d'Ecran vert, le film "La sociale" sera projeté le SAMEDI 11 février à 20H 30 au cinéma l'Olympia, place de Verdun (entrée : 5 euros). Une débat s'en suivra. Qu'on se le dise !

"La Sociale" projetée à Rochefort-sur-Mer le vendredi 20 Janvier 2017, à La Rochelle le samedi 11 février

- Pour télécharger le flyer, cliquez ci dessous

 

- Pour télécharger le dossier pédagogique, cliquez ci dessous

 

- Le 9 novembre 2016, Jean-Luc Mélenchon et Gilles Perret, réalisateur de «La Sociale», débattaient ensemble de ce film. Leur dialogue a également porté sur la Sécurité Sociale. Jean-Luc Mélenchon s'est en particulier prononcé pour un système de sécurité sociale unifié.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 11:13
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !

90 personnes dans une ambiance studieuse, décontractée et conviviale...

 

Il s’agissait de présenter au public “la France insoumise“, ce mouvement politique de soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour lancer une révolution citoyenne par les urnes appuyée sur un programme héritier de “l’humain d’abord“ mais rénové et peaufiné lors de sa convention d’octobre à Lille et sorti en librairie cette semaine : “l’Avenir en commun“.

 

Ce mouvement de la France insoumise, initié depuis février de cette année est déjà fort de 8 groupes d’appui répartis sur le territoire de l’agglomération rochelaise. Actifs sur les marchés de l’agglo, vous pouvez rencontrer ses membres un peu partout en ville et discuter avec eux des possibilités, enfin, de voir gagner dans les urnes, dès 2017, les idées de gauche, les vraies, dans ce pays.

 

Ce fut un incontestable succès au-delà même de nos espérances
- 90 personnes ont participé à notre première initiative (lors de la meilleure initiative publique locale de 2012, organisé dans le cadre du Front de Gauche, nous n'avions eu que 72 personnes) ;
- Plus de la moitié des personnes sont des personnes " inconnues " soit parce-qu'elles ne faisant pas de politique avant, soit parce-qu'elles militaient pour une autre organisation (PS, Vague Citoyenne,...) ;
- La moitié sont des femmes, nombre sont des jeunes ;
- Toutes les personnes présentes ont laissé leur coordonnées pour pouvoir continuer à être informées et participer à la mobilisation citoyenne.

 

La discussion a porté sur le mouvement de " La France Insoumise" mais surtout sur le programme qui au fil de ses 7 chapitres égrène les mesures qui permettront de passer à la 6ème République, de partager les richesses face au chômage et à l’urgence sociale, de mettre au pas la finance, d’assurer une planification écologique, de sortir des traités européens et s’il le faut, de l’Europe, de mettre la France au service de la paix dans le monde, de choisir l’objectif du progrès humain, etc.

 

Sources : par E. DURAND et le blog Rue du blogule rouge

-

Une introduction politique pour faire le point, dresser des perspectives

"...pour la première fois ce soir, à l’initiative de la « France Insoumise », nous nous retrouvons tous ici, forts de nos différences de parcours, de catégorie sociale, de choix politiques passés, car ce qui nous uni, nous anime :

  •  c’est l’urgente nécessité de trouver une issue à la situation environnementale, politique, sociale, démocratique, économique, que vit notre pays et sa population laborieuse, privée d’emploi, retraitée ;

  • c’est notre volonté de nous unir dans le mouvement citoyen de la « France insoumise » ;

  • c‘est notre ambition de rassembler le peuple sur le programme « l’avenir en commun » et d’œuvrer à ce qu’il le fasse majoritairement le sien ;

  • c’est enfin notre détermination, de tous ensembles, soutenir celui que sera notre principal porte drapeau, notre candidat JLM.

 

Le soutenir non pas pour lui permettre d’exercer un pouvoir personnel, de mettre en évidence un pseudo égo surdimensionné ou un quelconque besoin de pouvoir, de carrière,  mais parce qu’il est le seul aujourd’hui à incarner, à proposer une alternative politique pour qu’ils dégagent tous et que nous puissions enfin reprendre le pouvoir sur l’oligarchie ses relais et ses serviteurs grâce à une Vie République, écologique, sociale, démocratique et laïque

 

 

- Il n’y a pas que la droite dans la vie politique du pays !

Nous voulons  en définitive faire du neuf en faisant table rase du passé et je parle là aussi du passé récent car il n’y a pas que la droite dans la vie politique du pays !


Vous noterez en effet qu'il y a quelques jours encore le récit médiatique de la vie politique française ressemblait de plus en plus à un feuilleton en "50 nuances de droite." Comme si la droite revendiquée n'avait pas déjà assez d'espace, les médiacrates portent à bout de bras d'autres personnalités dont le programme cultive l'espace culturel de la droite.


Créatures politiques artificielles, Macron et Valls ne disposent d'aucune base sociale identifiée dans le pays, leur programme est dépourvu de toute originalité puisqu'ils ne font qu'assaisonner à leur manière le cocktail libéral-autoritaire de la droite.


Macron recycle même les vieilles recettes d'un droit du travail différencié pour les jeunes, déjà expérimentées par Balladur avec le SMIC jeunes puis Villepin avec le CPE.

 

Valls quant-à lui est présenté comme le recours du PS en cas de non-candidature de Hollande alors qu'il a appelé de longue date à dépasser le PS et même la gauche sur la ligne du gouvernement d'union nationale, formule politique typiquement de droite.


À voir la réalité à travers ce traitement médiatique, on pourrait croire que l'essentiel de la société est devenu de droite, et que les autres courants de pensée sont résiduels. Bien sûr la bourgeoisie, en tant que classe sociale consciente de ses intérêts, est motivée politiquement comme elle l’a rarement été depuis les années 1980, mais sa forte mobilisation pour le 1er tour de la primaire de la droite ne représente encore que 8,65% du corps électoral.


La masse du pays n'est donc pas encore directement concernée comme cela transparaît dans le détail des enquêtes d'opinion où la somme des personnes ne sachant pas pour qui elles vont voter ou pouvant changer d'avis constitue la majorité.

 

Rien ne dit que cette masse désorientée et désemparée est prête à se livrer à une droite radicalisée ou à l'extrême droite. Surtout quand la lumière sera braquée plus précisément sur le programme de démantèlement de l'État du candidat Fillon. Supprimer 500 000 postes de fonctionnaires comme il le propose conduirait dans les années à venir à ne plus recruter aucun policier, enseignant ou infirmier. Convaincre une majorité d'un tel abandon du service public n'aura rien d'évident.

 

 

- Le peuple en est donc encore à se chercher pour 2017

Sa réalité insoumise profonde couve. Le mouvement contre la loi El Khomri a donné un aperçu de cette autre réalité de la France, pas vue à la télé au quotidien, mais au moins aussi forte que la société de droite mobilisée dans la primaire. Le paysage politique dominant, et surtout sa traduction sondagière et médiatique, sont donc encore largement décrochés de la réalité matérielle du pays. Et les puissants doivent se préparer à des surprises plus fortes encore que par le passé quand le peuple refera irruption sur la scène politique.


Depuis dimanche la droite a son candidat, son projet libéral, La France Insoumise a son candidat et son projet pour le Peuple. La campagne peut commencer !


De l’autre côté, la déclaration de non candidature de François Hollande à l’élection Présidentielle marque l’ultime renoncement d’un quinquennat qui les collectionna : renoncement à combattre la finance, à renégocier les traités européens, à augmenter le SMIC, à engager les transitions énergétiques…

 

Ce quinquennat fut également celui de grandes régressions, sur l’âge de la retraite, sur la casse du code du travail, sur nos services publics, d’atteintes à nos libertés fondamentales. Ce bilan inassumable par Hollande le sera tout autant par n’importe lequel des candidats issus des primaires du PS.


Vous ne manquerez pas de noter qu'après l'épisode des "50 nuances de droite" nous allons maintenant avoir droit au feuilleton des "50 nuances de la gôche" au travers de "primaires qui ne sont que elles du PS le tout dans l'objectif l'espace médiatique et de façonner les consciences pour accréditer l'idée qu'il n'y a pas d'alternative hors de la pensée libérale !

 

 

-

Nous avons un choix à faire

Or, rien n'est joué, et malgré le matraquage médiatique, tout indique que de plus en plus nombreux le peuple jette un regard interrogatif et intéressè du côté de notre rassemblement citoyen !

 

Chers amis, pour conclure je vous dirai que nous avons un choix à faire, soit celui du chaos au travers du danger d’un duel FN/LR soit d’ouvrir enfin un nouvel horizon avec "L’avenir en commun", le nôtre est fait, c’est celui de la France insoumise !

 

Il nous appartient de partager et de faire partager nos convictions.... et nous gagnerons !

Place à la vidéo !"

 

 

-

Un débat riche, pas de questions tabou :

- les insoumis c'est quoi ?
- le programme "L'AVENIR EN COMMUN"...

- le fonctionnement de la France Insoumise...
- les finances, notre candidat aux présidentielles, les législatives....
pas de questions tabou.

Jeunesse, diversité, envie de construire du neuf, et des initiatives en préparation

 

 

-

Le calendrier  :

A partir du 1er décembre, le programme L’Avenir en commun sera en vente dans toutes les librairies au prix de 3 euros.

Pour le diffuser largement, dans tout le pays des points de vente du programme seront organisés le week-end du 10 et 11 décembre. Sur les marchés, sur les places, avec du papier cadeau et du café, allons toutes et tous dans la rue pour populariser nos idées et convaincre encore de nouvelles personnes !

  • sur La Rochelle deux initiatives en gestation :

- le samedi 10 décembre place de la caille

- le dimanche 11 décembre sur le marché de la Pallice

  • A Perigny, c'est le 9 décembre que les insoumis seront au contact de la population

 

Pour en savoir plus :
-
Mon dossier : Primaires - Elections présidentielles 2017

- Mon dossier : La Rochelle insoumise

2 décembre : gros succès pour la 1ère rencontre rochelaise avec la France Insoumise !
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 09:11
Le 2 décembre à La Rochelle rencontre, débat : “La France insoumise“ ? “L’Avenir en commun“ ?

Déçus par la politique menée ces dernières années par Sarkozy à droite et par Hollande à “gauche“, considérez-vous que la politique n’est plus une de vos principales préoccupations ?

 

Une solution est possible : Construire ensemble l’alternative proposée par la France insoumise et son programme : “l’Avenir en commun“ !

 

Le programme des insoumis et son candidat à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, permettront-ils le changement radical dans les domaines démocratique,  économique, social et écologique, dont vous et le pays ont un urgent besoin ? Qu’en pensez-vous ?

 

 

-Les Insoumis rochelais vous invitent à en débattre ensemble !

Le 2 décembre à La Rochelle rencontre, débat : “La France insoumise“ ? “L’Avenir en commun“ ?

-

Pour nous informer de votre participation :

 

 

-

Plan pour accéder au lieu de la rencontre

Le 2 décembre à La Rochelle rencontre, débat : “La France insoumise“ ? “L’Avenir en commun“ ?
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 09:34
De gauche à droite: Hasip Kaplan, Ziya Hatip et Levent Tüzel Photo : Jean-Jacques Régibier [1]

De gauche à droite: Hasip Kaplan, Ziya Hatip et Levent Tüzel Photo : Jean-Jacques Régibier [1]

Sources : La Ligue des Droits de l'Homme La Rochelle

-

Contre la répression et l’atteinte aux libertés par Erdogan en Turquie :

La répression est très forte en Turquie. Réagissant à la tentative de coup d’Etat, Erdogan en profite pour tenter de mettre à bas toute opposition à sa politique autoritaire en Turquie : licenciement de dizaines de milliers de fonctionnaires, arrestations nombreuses, fermeture de plus de 170 medias, mise en garde à vue de 11 députés du HDP (parti démocratique du peuple) qui vient s’ajouter à la destruction de villes kurdes, à la destitution de nombre de maires et d’élus locaux. Cette dictature grandissante ne peut nous laisser indifférente. La Turquie est membre associée de l’Union Européenne, elle ne peut tomber sous la férule du sultan Erdogan et de son mouvement. L’Union Européenne, par delà les condamnations verbales, doit prendre des mesures d’embargo.

 

  • Samedi 5 novembre, plus de 200 membres de la communauté kurde de Rochefort se sont rassemblés Place Colbert. Ils ont reçu le soutien de militants d’organisations, dont des responsables de la Ligue des droits de l’Homme. Amplifions le mouvement !
  • Un 2e rassemblement a eu lieu Samedi 12 nov. à Rochefort avec plus de 150 personnes, et le soutien de plusieurs organisations, dont la LDH, le Mouvement de la paix, ...

 

Nous  invitons tous les démocrates, toutes les associations, les syndicats et mouvements politiques de Charente-Maritime à se joindre au 3e rassemblement

SAMEDI 19 NOVEMBRE - 13h30

Place de la Motte rouge -  à La Rochelle

 

Note :

[1] Invités à Strasbourg par un groupement d’associations, trois responsables politiques, dont un membre du HDP, analysent la montée de la dictature en Turquie et les moyens que mettent en place les mouvements démocratiques pour la combattre. Hasip Kaplan est avocat et écrivain, ancien député du HDP. Levent Tüzel est secrétaire général et ancien député du Parti du Travail ( EMEP.) Ziya Hatip est membre du Parti social-démocrate populaire (SHP).

Tous les jours, les atteintes à la démocratie se multiplient en Turquie.....  « Notre résistance contre le régime fasciste est en train de se mettre en place. »

 

Pour en savoir plus :

- Rochefort : les Kurdes disent Stop à Erdogan

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 09:15
8 Novembre.... à La Rochelle : appel à mobilisation syndicale

Sources : UD CGT de Charente Maritime

Le 8 novembre 2016, à La Rochelle, débuteront pour 2 jours les assises nationales de l’économie de la mer.


Le Président de la République François Hollande sera présent avec plusieurs de ses Ministres


Les organisations syndicales départementales se saisissent de cette occasion pour appeler l’ensemble des salariés actifs, privés d’emplois, retraités, du privé et du public, à une journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle sur les revendications suivantes :

  • Abrogation de la loi Travail ;
  • Augmentation générale des salaires, des retraites et des minimas sociaux ;
  • Maintien et développement de tous les emplois sur tous les secteurs ;
  • Protection sociale ;
  • Service public.


- Un rassemblement est prévu le

8 Novembre.... à La Rochelle : appel à mobilisation syndicale

Pour réussir cette mobilisation nous appelons toutes nos structures à se rencontrer, à décliner ces revendications selon les problématiques professionnelles, à organiser des assemblées générales de salariés, à déposer là où c’est nécessaire un préavis de grève.

 

 

- L'appel national unitaire pour le 08 novembre (version imprimable)

 

- Le tract de l'UD-CGT de Charente Maritime pour le 08 novembre (version imprimable)

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 11:29
 7 Novembre Cultura La Rochelle/Puilboreau : J.L Mélenchon rencontre, débat, dédicace

-

Événement !

Jean-Luc MÉLENCHON (candidat à l'élection présidentielle 2017, auteur des derniers livres : "Le Choix de l'Insoumission" et "L'ère du Peuple") sera Lundi 7 Novembre de 17H à 19H au magasin Cultura à côté de Darty, 5 Rue de Belgique, 17138 Puilboreau pour un débat/échange autour de son dernier livre "Le choix de l'Insoumission" puis d'une séance de dédicace.

 

Invité par le président à participer aux   12è Assises de l'Economie de la mer, il a confirmé sa participation à cette initiative.

 

Pour en savoir plus :
-
Mon dossier : Primaires - Elections présidentielles 2017

- Mon dossier : La Rochelle insoumise

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 08:25
Samedi 15 octobre 2016 : Journée européenne d'action contre le traité CETA (UE-Canada)

On a toutes et tous une bonne raison de s’opposer au TAFTA et au CETA...

Alors le 15 octobre, venez rejoindre les collectifs STOP TAFTA 17 et 79 sur le vieux port de

La Rochelle à partir de 15h 00.

 

Le CETA est un accord conclu fin 2014 entre le Canada et l’Union européenne. Loin des regards des peuples européens et canadiens, la Commission européenne, au nom des 28 États membres de l’UE, et le gouvernement canadien sont sur le point de sceller cet accord. Conformément aux vœux des lobbies des multinationales qui en sont à l’origine, il vise à démanteler toute forme de “barrière au commerce et à l’investissement” afin de “fluidifier” les échanges entre les deux rives de l’Atlantique.

 

Plus concrètement, il s’agit de : supprimer les derniers droits de douane entre les deux zones économiques, notamment dans l’agriculture ; “harmoniser” les réglementations des deux côtés de l’Atlantique, ce qui se traduit bien souvent par l’assouplissement maximal des lois et des normes qui protègent la santé publique, les travailleurs, les consommateurs ou encore l’environnement ; conférer des droits exceptionnels aux multinationales afin d’assurer la mise en oeuvre effective, voire aller audelà des deux objectifs précédents.

 

Sources : site national STOP TAFTA

- Le CETA est le « poisson pilote » du TAFTA !
Alors qu’il charge le traité avec les Etats-Unis (TAFTA) de tous les maux, le gouvernement français fait la promotion du CETA, qui contient pourtant les mêmes dangers : une juridiction spéciale pour les investisseurs face aux Etats ; le mécanisme de coopération réglementaire, qui donne la plume aux multinationales pour « filtrer », dans l’optique du profit maximal et tout de suite, les normes sanitaires, environnementales et sociales ; la suppression des droits de douane agricoles, qui mettra en concurrence des systèmes de production de taille incomparable, et conduira à l’industrialisation de l’agriculture paysanne.


80% des entreprises américaine implantées sur le marché européen détiennent une des 42.000 filiales au Canada : elles pourront ainsi pénétrer le marché européen sans attendre le TAFTA !

 

 

- Le CETA sacrifie les agricultures locales et de qualité !
L’UE s’engage à des quotas annuels d’importation énormes sans droits de douane sur la viande bovine et porcine : environ 50.000 tonnes de viande bovine et 75.000 tonnes de viande de porc à l’horizon de 7 ans. On peut donc anticiper un choc majeur pour les producteurs européens et locaux, dans un contexte économique et de concurrence déjà très difficile pour les éleveurs.


C’est toute la filière qui sera touchée : producteurs de viande bien sûr, mais également industrie de l’abattage ou de l’alimentation animale, sous-traitants techniques, boucherie… Avec pour seule marge de manoeuvre possible l’érosion sans fin des coûts de production, ce qui conduira à la dégradation des conditions de travail des salarié.e.s et de traitement des animaux.


L’accord protège 27 AOP (appellation d’origine protégée) sur les 93 que compte la France : dit autrement, près des trois quarts des AOP françaises sont sacrifiées dans le CETA !

 

 

- Le CETA un bon accord ? Non, c’est un déni de démocratie !
Comment peut-on sérieusement prétendre que « CETA est un bon accord » alors que l’organe de coopération réglementaire, présent pour la première fois dans un accord de libre-échange sur la très forte insistance d’un lobbying commun aux transnationales des deux cotés de l’Atlantique (l’ERT), revient à donner aux transnationales un véritable droit de veto et à institutionnaliser un filtrage en amont dans le processus de décision publique ? C’est à dire à obliger l’intérêt général à se justifier et à se soumettre à l’intérêt privé, une véritable révolution culturelle qui en quelque sorte établit de façon institutionnelle un privilège !

 

 

- Le tract pour le 15 octobre (version imprimable)

Samedi 15 octobre 2016 : Journée européenne d'action contre le traité CETA (UE-Canada)
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 09:28
Charente Maritime : les retraités unis dans la rue le 29 septembre

Jeudi 29 septembre, les retraités donneront de la voix pour protester contre la baisse de leur niveau de vie. Neuf organisations syndicales ont alerté la ministre de la Santé Marisol Touraine : les pensions n'ont pas augmenté depuis 2013 et le taux pauvreté des personnes âgées augmente.

 

 

- Le 29 septembre, les organisations syndicales de retraités appellent à manifester partout sur le territoire pour défendre leur pouvoir d'achat.

Pas de revalorisation depuis avril 2013.

Les retraites de base n’ont pas été revalorisées depuis avril 2013. Elles ne devraient pas l’être non plus au 1er octobre prochain, en raison de mécanismes d’évolution désormais indexés sur les prix et non plus sur les salaires.

Quant aux retraites complémentaires, la revalorisation, qui intervient désormais au 1er novembre, n’aura pas lieu.

Le MEDEF a en effet obtenu leur gel pendant trois ans lors de la dernière négociation sur l’avenir des régimes de retraite complémentaire ARRCO (tous les salariés) et AGIRC (cadres).

 

Pêle-mêle, elles déplorent que le montant des retraites soit, une fois de plus, gelé pour 2016, que du coup, les pensions reculent par rapport aux salaires, et qu'enfin la situation soit aggravée par toute une série de mauvaises mesures fiscales. Une des conséquences les plus graves (mais pas la seule), c'est que beaucoup de retraités ont de plus en plus de mal à se soigner.

 

Le 29 septembre sera l'occasion pour eux d'exprimer leurs revendications, y compris en Charente Maritime. Dans ce sens, le syndicat des retraités CGT du département s'inscrit dans cette journée d'action et mobilise ses adhérents que ce soit une réussite.

 

Appel de la CGT : « Le Medef a obtenu tout ce qu’il réclamait en promettant la création d’emplois qu’il a été incapable d’honorer. Le gouvernement n’en a pas moins maintenu les cadeaux promis au patronat, alors que les suppressions d’emplois se poursuivent de plus belle. Alstom étant le dernier exemple scandaleux en date. Toutes les raisons de manifester le 29 septembre  Le gouvernement osera-t-il priver les retraité-e-s de la revalorisation légitime de leurs pensions ? Les retraité-e-s doivent se faire entendre le 29 septembre et répondre nombreux à l’Appel de la quasi-totalité des organisations de retraité-e-s. »

 

 

- L'appel national unitaire pour le 29 septembre (version imprimable)

- En Charente Maritime : 3 rassemblements

Charente Maritime : les retraités unis dans la rue le 29 septembre
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 08:38
Loi travail : 5 juillet, en Charente Maritime, on ne lâche rien !
  • Une note d’un organisme au service de Matignon proposait dès 2013 de faire sauter le verrou de la branche pour donner la primauté à l’accord d’entreprise.
  • Objectif avoué : faire baisser les salaires.
  • Une inversion reprise dans la loi El Khomri qui s’appliquerait à tous les accords collectifs, salaires compris, dès 2019[1].

 

APPEL UNITAIRE NATIONAL

 

Source :  La CGT Paris, le 30 juin 2016

La journée du 28 juin a été comme toutes les autres journées de mobilisation depuis 4 mois, réclamant le retrait du projet de loi et l’obtention de nouveaux droits, un succès des salarié-es, jeunes, privé-es d’emplois et retraité-es, succès et détermination qui ne s’essoufflent pas ! Ceci malgré certaines conditions de manifestation qui n’ont pas permis à toutes et à tous d’y participer.

 

Les premiers résultats de la votation citoyenne, lancée par les organisations syndicales depuis un mois, ont été remis à l’Elysée au conseiller social du Président de la République le 28 juin au matin ainsi que dans les préfectures pour les votations départementales. Plus de 700 000 votants, 15 796 bureaux de votes principalement dans les entreprises, 92% des votants pour le retrait du projet de loi travail, viennent renforcer l’ensemble des rassemblements, actions et manifestations unitaires.

 

De même, l’opinion publique dans les derniers sondages soutient toujours la mobilisation contre ce projet de loi, 70% disent même qu’ils sont contre l’utilisation du 49.3 pour le faire adopter.

Ce projet est minoritaire à tout point de vue.

 

Le Premier ministre a organisé des rencontres bilatérales le 29 juin. Les organisations signataires déplorent qu’il ait exclu de ces rendez-vous certaines organisations syndicales et de jeunesse, notamment celles engagées dans la lutte contre le projet de loi travail.

 

Pour autant, le gouvernement reste sourd aux propositions, particulièrement destinées à établir de nouveaux droits et à lutter contre le dumping social. Les amendements au projet de loi avancés par le gouvernement ne sont pas de nature à modifier profondément ce texte, même si certaines modifications sont à mettre au crédit des mobilisations.

 

Par ailleurs, ce projet de loi contrevient aux conventions internationales de l’OIT et vient d’être sanctionné par le Comité des droits économiques et sociaux et culturels de l’ONU au regard des effets sur la protection sociale des salariés et la précarité qu’il engendre.

 

Compte tenu de cette situation, les organisations signataires appellent à poursuivre la mobilisation contre ce projet de loi, sur des formes à déterminer localement, durant le débat parlementaire, notamment le 5 juillet.

 

Les organisations syndicales et de jeunesse conviennent de se retrouver le 8 juillet afin de discuter des suites à donner après le débat parlementaire.

 

Paris, le 30 juin 2016

 

 

- Et en Charente Maritime ?

Deux rassemblements sont organisés par les Unions Locales qui se chargeront de diffuser les informations.

Loi travail : 5 juillet, en Charente Maritime, on ne lâche rien !

- L'appel unitaire départemental pour le 5 juillet en version imprimable

- Le tract CGT pour le 5 juillet à La Rochelle (version imprimable)

- Le tract CGT pour le 5 juillet à Saintes (version imprimable)

 

- L’étude d’impact de la Loi Travail ? Une étude bidon !

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, s’appuie sur les 400 pages de l’étude d’impact annexée au projet de loi Travail pour faire croire que le gouvernement a étudié précisément quels pourraient être les effets de celle-ci, notamment sur l’emploi.

La lecture du document laisse pantois : rien que du vent !

 

- Une explication de "L'inversion de le hiérarchie des normes", conséquence de la loi El Khomri

Loi travail : 5 juillet, en Charente Maritime, on ne lâche rien !
Partager cet article
Repost0
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 20:31
Partager cet article
Repost0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 08:04
La Rochelle : le 23 juin et Le 28 juin grèves et manifestations !
  • Pour le retrait de la loi El Khomri ;
  • Pour la défense du droit démocratique à manifester ;
La Rochelle : le 23 juin et Le 28 juin grèves et manifestations !

- Le 23 juin.....

Pour aller dire à son patron, qui n’est autre que le président du Medef, ce que nous pensons de ce projet.

La Rochelle : le 23 juin et Le 28 juin grèves et manifestations !

- Dans vos entreprises, organisez la consultation

  •  Pour tout savoir sur les modalités..... c'est ICI

La Rochelle : le 23 juin et Le 28 juin grèves et manifestations !
La Rochelle : le 23 juin et Le 28 juin grèves et manifestations !
Partager cet article
Repost0
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 16:35
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais

A l'appel des syndicats SUD et CGT, les agents territoriaux de la communauté d'agglomération de La Rochelle se sont une nouvelle fois mobilisés contre la politique sociale de la municipalité.

 

Tous les  services comme la médiathèque ou la voirie sont concernés par ce mouvement de grève. Il s'inscrit dans le cadre du conflit qui dure depuis plusieurs mois entre les agents territoriaux et la mairie de La Rochelle portant principalement sur la réorganisation du temps de travail et l'application des 35 heures hebdomadaires. Les agents territoriaux s'opposent à juste titre à la réorganisation des services voulue par Jean-François Fountaine (maire de La Rochelle et président de la CDA) qui, sous couvert des politiques d'austérité, comme de nombreux élus locaux de droite et "socialistes" souhaite augmenter leur temps de travail.... au détriment de l'emploi.

 

 

- Rappel des raisons de la colère

 

- A La Rochelle : pour les personnels territoriaux, deux semaines de congés en moins, c'est toujours NON !

- La Rochelle : personnels territoriaux, les raisons de la colère !

 

Les agents en grève dénoncent également les méthodes de management de la mairie, le non-remplacement des agents partant à la retraite, la perte de 9 jours de RTT et la réorganisation du service des concierges dans les écoles publiques. Une modification qui va conduire à supprimer les concierges dans chaque école en organisant un pool municipal ce qui va conduire à la suppression de leur logement de fonction.

 

 

- Une mobilisation réussie

  • de nombreux services fermés ou en activité restreinte ;
  • plus de 600 manifestant-e-s ;

Grâce à ces actions, l’après-midi, les syndicats ont été reçus par Mme Fleuret-Pagnoux, première adjointe, Mme Desveaux, Vice-Présidente à la CDA et Mr Milhiet, directeur de cabinet.

 

Ils ont formulé la demande d’arrêt immédiat de toutes les discussions sur le temps de travail et l'ouverture de véritables discussions et négociations sur les conditions de travail (réorganisations, suppressions de postes, promos, souffrance au travail … tout ce que nous avons évoqué hier matin), la réponse est renvoyée au 20, la Mairie et la CDA prenant le risque d'une poursuite de la mob.ilisation d'ici là ! Inacceptable !

 

 

- En conclusion : de nouvelles perspectives d'actions avec comme slogan...... ON LÂCHE RIEN !

  • Mobilisation le lundi 20 juin à 10h45 devant l’hôtel de ville (Comité technique de la Ville avec pour question à l’ordre du jour : notre temps de travail) ;
  • Mobilisation le lundi 20 juin à 13h45 devant l’hôtel de la CDA (Comité technique de la CDA avec la même question à l’ordre du jour).

 

Pour en savoir plus :

- La Rochelle : 400 agents territoriaux se font entendre

- Agents territoriaux à La Rochelle : toujours dans l’impasse

- "Mais vous voulez faire mes heures ?!" : le dircab du maire de La Rochelle se lâche

- La Rochelle : la mairie propose plus d'argent et moins de repos aux agents territoriaux

- Agglo de La Rochelle : la réforme du temps de travail sera-t-elle adoptée ?

- La Rochelle : ambiance tendue au Conseil communautaire

- Agglo de La Rochelle : la réforme du temps de travail des agents a été adoptée : "La CDA de La Rochelle vient d'adopter l'augmentation du temps de travail des territoriaux sans aucune négociation et sous protection de vigiles...Pours 38, contres 31, blancs 11. Le groupe de gauche a voté contre. Les élus de la majorité "de Gauche" de La Rochelle ont voté majoritairement pour. Les élus "Europe écologie les verts" (au moins ceux de La Rochelle) ont voté l'augmentation du temps de travail et l'ont même défendu (Brigitte Desvaux)."

9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
9 juin : mobilisation réussie des territoriaux rochelais
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇