Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2022 7 07 /08 /août /2022 13:16
Jean-Luc Mélenchon : « Taïwan : je refuse la guerre froide avec la Chine... c’est au chinois (dont ceux de Taïwan) de régler la question entre eux… »
Jean-Luc Mélenchon : « Taïwan : je refuse la guerre froide avec la Chine... c’est au chinois (dont ceux de Taïwan) de régler la question entre eux… »
Jean-Luc Mélenchon : « Taïwan : je refuse la guerre froide avec la Chine... c’est au chinois (dont ceux de Taïwan) de régler la question entre eux… »
Jean-Luc Mélenchon : « Taïwan : je refuse la guerre froide avec la Chine... c’est au chinois (dont ceux de Taïwan) de régler la question entre eux… »

Taïwan : les macronistes bêlent en chœur avec les folliculaires atlantistes et d'autres les rejoignent pour se démarquer et exister

 

La scène internationale m’afflige autant que les misérables simagrées des macronistes avec leur diversion sur l’antisémitisme attribué à la LFI. Certes, il s’agit pour ces misérables de faire oublier leur forfaiture dans leur panique face à l’idée d’une taxation des profiteurs de crise. Mais autrement plus lourde de conséquences est la provocation des USA à Taïwan. Quel est le sens de la visite de Pelosi sur place[1] ?

Voilà ce qui a fait polémique y compris par une partie de la gauche, certains restant silencieux pour des raisons politiciennes, estimant que tout ce qui sert à démolir Jean-Luc Mélenchon étant bon pour leur propre existance !

Mais sur le fond du sujet...

 

Sources : Jean-Luc Mélenchon | mis à jour le 10/08/2022

- Une partie de mes lignes de clôture m’est imposée par les très étranges réactions qu’a suscité mon précédent post.
Les cris d’orfraie à propos de mes lignes publiées le 03/08/2022 ici[1], sur la visite de Nancy Pelosi à Taïwan m’ont bien espanté[1bis]. Certes les divers bulletins paroissiaux atlantistes en France ne m’ont pas surpris. Pavlov règne en maître sur eux. Un seul mot : « USA » et la meute se déchaîne. Aucun intérêt. La dépêche AFP qui prétend rendre compte de mon post ne mérite qu’un commentaire affligé: à quoi bon lire un résumé aussi calamiteux ? Mieux vaut lire mon texte directement en se rendant sur mon blog[1]. Ce n’est pas long. Il s’agit de 3500 signes.

  • Mais pourquoi si peu de gens informés, et cultivés n’interrompent pas un instant leurs vacances pour dire ce que tout le monde sait sur le sujet de Taïwan ?
  • Comment comprendre que le vacarme des uns ne reçoive pas le démenti étonné des autres ?
  • Quelle genre de peur règne sur le débat ?
  • Où est passé l’actif président des amitiés franco-chinoises monsieur Raffarin ?
  • Et les signataires de l’accord de coopération de l’UMP avec le Parti Communiste chinois ?
  • Et Fabien Roussel après son si récent voyage d’amitié en Chine[1ter] ?

La suffisance des premiers et la prudence effrayée des seconds me consternent.

 


- En réalité, pour ma part, je n’ai fait que répéter la doctrine constante de notre pays (la France rappelons-le) depuis 1965 à propos de la Chine.

Elle a été encore confirmée par Jean-Yves Le Drian alors ministre des Affaires Etrangères de Macron quand il a été interrogé sur le sujet. Il n’y a qu’une seule Chine[2]... position confirmée par Catherine Colonna ministre des Affaires étrangères le 4 août 2022 : « Les tensions entre la Chine et Taïwan connaissent un nouveau sursaut. Dans ce conflit, la France s'en tient à la " politique d'une seule Chine " »[2bis]..

  • Un de mes critiques se prononce différemment ?
  • Pourquoi ne le dit-il pas alors aussi clairement que je le fais de mon côté ?
  • Quelqu’un discute de quelle Chine on parle ?
  • Pourquoi ne pas le dire au lieu de tourner autour du pot ?

Car cela est également réglé par les accords internationaux acceptés par notre pays et les membres de l’ONU.


🔴  Il s’agit de la Chine, dont la capitale est Pékin et siège parmi les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU aux côtés notamment de la France ;

🔴 La Chine qui a une ambassade à Paris (la capitale des Français).

  • Ceux qui trouvent à redire contre mon post savent-ils qu’aux Etats Unis mon point de vue est aussi exprimé par de nombreuses personnalités, et au plus haut niveau de l’administration Démocrate actuelle ?
Rencontre en Mao Zedong et Richard Nixon en février 1972.
  • Savent-ils qu’il en va de même dans les services de sécurité qui interviennent si largement dans la définition de la politique étrangère des USA ?
  • Et que disent-ils de l’accueil super froid reçu depuis sa provocation par madame Nancy Pelosi à Tokyo et Séoul[5] ?
  • Savent-ils que les USA sont engagés avec la Chine par trois communiqués communs très clairs avec le gouvernement communiste chinois[6] ?
  • Savent-ils que dès le premier (en 1972, répété en 1978 et 1982) les USA proclament qu’il n’y a qu’une seule Chine dont Taïwan fait partie[6] ?
  • Et que Chine et USA s’engagent à respecter la souveraineté et l’unité territoriale de l’autre ?

-  Que veulent ceux qui nient tout cela ?

  • Ils pensent que la Chine millénaire va s’incliner devant leurs gesticulations ?
  • Ils veulent pousser la Chine à devoir entrer en convergence plus étroite avec la Russie ?
  • Ils veulent pousser à la formation d’un bloc plus homogène entre les USA et l’Europe « quoi qu’il en coûte » en matière d’asservissement et de risque de guerre ?

Car ce sont là les thèses sur la table. Pour l’instant, nul ne les a tranchées encore. Ni aux Etats-Unis ni en Chine. Mais la formation des nouveaux grands blocs géopolitiques est l’enjeu de notre temps.

 

 

- La France de Macron a renoncé à jouer un rôle dans cette partie mondiale.
Faut-il s’y résigner ? Les macronistes bêlent donc en chœur avec les folliculaires atlantistes. Sans vergogne !

  • Se souviennent-ils de la façon dont la France a été traitée par les Australiens sur ordre des USA dans l’affaire des sous-marins[3] ?
  • Et comment elle a été expulsée de l’alliance militaire anglo-saxonne pour le Pacifique[4] ?
  • Ils veulent mendier une caresse de leur maître qui les traite si grossièrement ?
  • Les va-t-en-guerre des salles de rédaction et des groupuscules de la macronie savent-ils quels risques leurs sottises feraient prendre au monde si quelqu’un les prenait au sérieux ?
  • Les grenouilles qui se prennent pour des bœufs ne seraient pas seules à éclater si leurs bêtises faisaient la loi. 

Les va-t-en-guerre des salles de rédaction et des groupuscules de la macronie savent-ils quels risques leurs sottises feraient prendre au monde si quelqu’un les prenait au sérieux ?

 

 

- C’est pourquoi le non-alignement est une thèse centrale pour les Français dans cette époque de transition.
En face quelle proposition ? Il n’y en a pas.

Et qu’on ne vienne pas me dire que mon propos revient à approuver tout ce que fait le gouvernement chinois. Non seulement je ne crois pas que ce soit sa demande pour vivre en paix avec les autres nations, mais je veux aussi rappeler ce que j’en ai dit dans le post incriminé[1]. Voici : « Quels que soient l’ampleur et le niveau des critiques qui peuvent être adressées au gouvernement chinois, nous devons refuser de cautionner la guerre à la Chine pour satisfaire les vues des USA sur Taïwan ».

 

Ce qui veut dire faire front aussi avec ceux qui aux USA sont aussi de cet avis. Nous ne devons pas vouloir d’un nouveau front de guerre ni de rien qui nous détourne de la politique altermondialiste dont l’espèce humaine a besoin pour faire face aux conséquences du changement climatique.

 

 

- Intervention de Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale le 29 novembre 2021 contre la proposition de résolution en faveur de l’association de Taïwan aux travaux des organisations internationales et des forums de coopération multilatérale.

Le député insoumis a fait valoir le fait que depuis la décision du général de Gaulle de reconnaître la Chine en 1964, aux yeux de la France, Taïwan est une province chinoise et qu'il n'y a qu'une seule Chine dont la capitale est Pékin.

 

Il a dénoncé la logique de guerre froide que les États-Unis essaient de mettre en place contre la Chine en prenant Taïwan pour prétexte. Il a expliqué que la position de la France devait être de favoriser la paix, en traitant la Chine avec respect et en évitant toute logique de tensions et d'affrontements. Il a, enfin, dénoncé les mesures ultra-restrictives de libertés mises en œuvre par Taïwan prétendument pour lutter contre la pandémie

Notes :

[1Taïwan est un sujet tendu depuis la libération de la Chine. Mais, pour les Français depuis 1965 et le général de Gaulle, il n’y a qu’une seule Chine.

[1bis] espanté

[1ter] " PAS CHOQUÉ " PAR LES PROPOS DE MÉLENCHON SUR TAÏWAN, FABIEN ROUSSEL JUGE LA VISITE DE PELOSI " INAPPROPRIÉE "

[2] Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, en réponse à une question sur Taïwan, à l'Assemblée nationale le 8 juin 2021.

[2bis] Position confirmée par Catherine Colonna ministre des Affaires étrangères : « Les tensions entre la Chine et Taïwan connaissent un nouveau sursaut. Dans ce conflit, la France s'en tient à la " politique d'une seule Chine " ».

[3] Sous-marins : l’Australie rompt le « contrat du siècle » avec la France, crise diplomatique entre Paris et Washington

[4] Les trois leçons de l’alliance entre l’Australie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni

[5] Nancy Pelosi fraîchement reçue à Tokyo et Séoul, embarrassés par les conséquences de sa visite à Taïwan

[6] LES TROIS COMMUNIQUÉS CONJOINTS SINO-AMÉRICAINS

 

Pour en savoir plus :

- Statut de Taïwan
- Taïwan : Ce qui aurait dû faire débat dans la note de Mélenchon.

- Taïwan : la visite de Nancy Pelosi loin de faire l'unanimité aux États-Unis

- Entretien avec Arnaud le Gall, député NUPES-France insoumise membre de la Commission des Affaires étrangères, en charge notamment du volet international de l’Avenir en commun.

Jean-Luc Mélenchon : « Taïwan : je refuse la guerre froide avec la Chine... c’est au chinois (dont ceux de Taïwan) de régler la question entre eux… »
Partager cet article
Repost0

commentaires

Rédacteur

  • Pour une Révolution citoyenne par les urnes
  • Retraité SNCF, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans, militant du PCF de 1971 à 2008, adhérent au Parti de Gauche et à la France Insoumise depuis leur création, syndicaliste CGT, conseiller Prud'homme depuis 1978.
  • Retraité SNCF, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans, militant du PCF de 1971 à 2008, adhérent au Parti de Gauche et à la France Insoumise depuis leur création, syndicaliste CGT, conseiller Prud'homme depuis 1978.

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Pour rejoindre la France insoumise : cliquez ci-dessous 👇

-" L'#UNIONPOPULAIRE " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 260 000, rejoignez nous
 : 
pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous 👇

 

l'#UNIONPOPULAIRE

 

- " L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Pour visiter  la version de travail du programme de 2022 : cliquez ci-dessous 👇

L’AVENIR EN COMMUN — VERSION DE TRAVAIL (2020)

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION : cliquez ci-dessous 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon : cliquez ci-dessous 👇

 

 

 

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/extrême droite en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !

🔴  Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ cliquez ci-dessous 👇

 

 

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇