Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 08:43
Toute candidature socialiste est promise aux snipers postés aux quatre coins

Ce que nous voyions venir est arrivé : le parti socialiste est en phase d’implosion. La débandade sévit dans ses rangs et le sauve-qui-peut gagne du terrain dans sa sphère de direction. François Hollande ne recueille plus que 14 % d’opinions favorables.

Il est en passe d’être lâché par Cambadélis et Valls qui cherchent à détecter une issue de survie (et non de victoire) pour 2017.

Ségolène Royale ne vient-elle pas d’être jetée à la mer houleuse des incertitudes, comme une éventuelle bouée de sauvetage, selon le JDD ? L’ancienne compagne au secours de son ex en perdition ?

C’est dire l’ampleur de la désespérance dans les bureaux de Solférino et les allées du pouvoir...

 

Sources : L-ECHO.info par Christian Audouin

Quant à l’hôte de Matignon, il tente ses offres de services alors que le cadavre politique de François Hollande est encore chaud. L’adepte du 49.3, comme Macron, brûle de fouler l’arène de la présidentielle. Il agite un petit drapeau de gauche opportuniste pour mieux accéder à la possibilité de poursuivre les frasques du hollandisme ! Que les socialistes de « base » trouvent ici l’expression de notre sincère compassion...

 

A quoi le PS a-t-il affaire, sinon à un discrédit populaire sans précédent sous la Ve République, à une droite requinquée par les œuvres libérales du chef de l’état et de sa majorité, à une extrême-droite vitaminée par le vent mauvais des promesses non tenues. Mais il est aussi confronté à la cristallisation dynamique de l’envie de gauche réelle et de rupture avec les politiques d’austérité, portée par Jean-Luc Mélenchon et le mouvement « La France Insoumise ». Tous les sondages situent le candidat de 2012 en pole position des intentions de vote à gauche, loin devant Hollande, bien sûr, mais aussi des hypothèses Montebourg, Hamon et Macron. C’est exercer sa fonction journalistique de constater ici tout cela, quoiqu’on puisse en penser par ailleurs.

 

La primaire socialiste aura-t-elle lieu en... février prochain ?

Il est permis d’en douter, vu l’entrée en décomposition de la formation politique concernée. Pour sauver quelques meubles, une désignation pourrait lui être substituée.

 

D’ailleurs, primaire ou pas, le casse-tête sera absolu pour Cambadélis. Qu’elle soit de « centre gauche » ou issue des « frondeurs », toute candidature socialiste éventuelle sera désormais promise aux tirs croisés des snipers postés aux quatre coins des territoires socialistes. Elle sera aussi immanquablement lestée par le boulet du bilan de François Hollande dont, de Montebourg à Macron, personne ne parviendra à se libérer. Ce qui a été mal fait est fait, depuis le début jusqu’à la fin du quinquennat.

 

Le sociologue et sondeur Jérôme Sainte-Marie a écrit dans un retentissant article publié par notre confrère « Le Figaro » : « Ce qui se joue actuellement à gauche est inédit. Les conséquences sur le parti socialiste seraient bien plus importantes qu’une simple défaite de son candidat, comme en 1995 ou en 2007, si celui-ci devait être, non seulement éliminé à l’issue du premier tour, mais en outre devancé par un autre candidat issu de son camp.

 

Toute l’organisation de la vie politique pourrait être transformée comme jamais depuis l’effondrement électoral du parti communiste au début des années 1980. Sans que cela soit largement perçu, tel est pourtant ce qui se joue avec la dynamique actuelle de la campagne de Jean-Luc Mélenchon. »

 

Pour en savoir plus :

- Mon dossier : Primaires - Elections présidentielles 2017

- Jean-Luc Mélenchon précipite la recomposition à gauche

- Adresse à nos amis du PCF : Présidentielle : attendre février serait irresponsable

- Montebourg prêt à l'union avec le PCF

- Les Primaires : une supercherie antidémocratique ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇