Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 08:40
11 septembre 73 : Salvador Allende était renversé par un coup d'Etat avec l'aide des Etats-Unis...

En une journée, les forces armées chiliennes balaient l'Unité populaire et s'emparent du pouvoir. Le "golpe" (coup d'État) est lancé dans le port de Valparaiso par le soulèvement de la marine ; il aboutit, à Santiago, au bombardement du palais présidentiel de La Modena et à la mort d'Allende. Extrait du hors-série de l'Humanité : Chili, l'espoir assassiné.

 

Source : Le blog de Pierre Faucon par Pierre Faucon; L'Humanité

- Le fil d'une journée tragique

  • 6h20 : Allende est informé que l'infanterie de marine s'est soulevée à Valparaiso. Il quitte sa résidence et file à vive allure vers La Moneda entouré de sa garde rapprochée.
  • 7h30 : Allende arrive à la Moneda armé d'un fusil AK-47. Casque sur la tête, il organise la résistance et distribue des armes à ses collaborateurs.
  • 7h40 : La hiérarchie militaire ne répond pas aux appels de la présidence de la République. Salvador Allende nprononce sa première allocution radiophonique.
  • 8h30 : Pinochet, nommé un mois auparavant chef nde l’armée de terre, a trahi. Dans la nuit, une dernière réunion de « coordination » a eu lieu à l’ambassade des États-Unis, à Santiago, en liaison radio avec le bureau du secrétaire d’État Henry Kissinger. C’est lui, après un échange avec Richard Nixon, qui donne le feu vert. La junte militaire exige une première fois la reddition d'Allende.
  • 9h00 : Des avions de chasse passent au-dessus de La Moneda. Distribution d’armes légères aux collaborateurs de Salvador Allende. Il prononce plusieurs brèves allocutions sur les ondes de deux radios non occupées par les militaires. La troupe massée à proximité de La Moneda tire sur la présidence.
  • 9h15 : Attaque contre la Moneda. La junte demande au président de se rendre et d'abandonner le pays. "Le Président ne se rend pas ! ", rétorque Allende.
  • 11h50 : début du bombardement contre la Moneda. Un peloton de soldat entre dans la cour centrale. Encerclés, les derniers combattants descendent par le grand escalier pour se rendre. A cet instant, un coup de feu retentit. Le président s'est suicidé d'un coup de fusil.
  • 13h50 : Allende demande à ses gardes du corps et à ses collaborateurs de quitter La Moneda. Quelques instants avant sa mort, il adresse un dernier message transmis par Radio Magallanes : « Ils vont sûrement faire taire Radio Magallanes et vous ne pourrez plus entendre le son de ma voix. Peu importe, vous continuerez à m’écouter, je serai toujours près de vous, vous aurez au moins le souvenir d’un homme digne qui fut loyal avec la patrie. Le peuple doit se défendre et non pas se sacrifier, il ne doit pas se laisser exterminer et humilier. Allez de l’avant, sachant que bientôt s’ouvriront de grandes avenues où passera l’homme libre pour construire une société meilleure. Vive le Chili ! Vive le peuple ! Vive les travailleurs ! Ce sont mes dernières paroles, j’ai la certitude que le sacrifice ne sera pas vain et qu’au moins ce sera une punition morale pour la lâcheté et la trahison. »
  • 14h : Allende refuse la proposition de partir en exil à bord d’un avion militaire. La présidence est en feu. Il refuse d’être pris vivant et se suicide dans son bureau d’une rafale de mitraillette. Plus tard, dans l’après-midi, les militaires investissent le palais présidentiel. Le général Palacios fait transporter le corps d’Allende à l’hôpital militaire. Le lendemain, le cercueil du président est transporté à Vina del Mar. L’enterrement au cimetière de Santa Inès quadrillé par la troupe est expéditif. Au moment de descendre le cercueil, Hortensia Bussi, la veuve d’Allende, s’empare de quelques fleurs des tombes voisines et, les jetant en offrande, prononce d’une voix forte : « Que l’on sache qu’ici repose le président constitutionnel du Chili. »

 

Enregistrement du dernier discours du président Salvador Allende sur Radio Magallanes, le 11 septembre 1973, à partir de 9h10. Sous-titres français.

 

- L'ombre des États-Unis.

Des conversations enregistrées à la Maison-Blanche, entre le président Richard Nixon et son conseiller Henri Kissinger, révèlent le rôle joué par Washington dans le coup d'état.

  • 1970 : Kissinger : « Nous ne laisserons pas le Chili partir à l'égout » (après l'élection de Salvador Allende).
  • 1971 : Nixon : « j'ai décidé que nous allions sortir Allende. C'est un ennemi. Tout est permis au Chili. Foutez lui un coup de pieds au cul, OK ».
  • Juillet 1973 : Nixon : je crois que ce chilien pourrait avoir quelques problèmes.
  • 16 septembre 1973 : Kissinger : « l'affaire au Chili se concrétise et bien sûr la presse se lamente parce qu'un gouvernement pro-communiste a été renversé (…) C'est-à-dire, au lieu de se féliciter… Sous le gouvernement de Eisenhower,nous serions des héros »/ Nixon : «Bon,nous ne l'avons pas fait.ou plutôt, nous avons aidé (…) Nous avons créé les meilleures conditions possibles »/Nixon : « voilà, et c'est comme cela que nous allons le présenter ».
  • Octobre 1973 : Kissinger : « le gouvernement (de Pinochet) est meilleur pour nous que ne l'était Allende ».

 

Le coup d'état le 11 septembre 1973 fomenté par la CIA , Kissinger et Nixxon .

11 septembre 73 : Salvador Allende était renversé par un coup d'Etat avec l'aide des Etats-Unis...
11 septembre 73 : Salvador Allende était renversé par un coup d'Etat avec l'aide des Etats-Unis...
11 septembre 73 : Salvador Allende était renversé par un coup d'Etat avec l'aide des Etats-Unis...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇