Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 08:26
Irrigation du maïs en 17, août 2016. Crédit photo : Félix Tuchais

Irrigation du maïs en 17, août 2016. Crédit photo : Félix Tuchais

Le 18 août dernier le quotidien Sud-ouest titrait "Charente-Maritime : ce manque d’eau qui les bassine" ajoutant "Le département est exposé à un manque d’eau cinq mois dans l’année. Des solutions sont à l’étude, comme les « bassines » (retenues de substitution)".

L’occasion est en effet belle pour les maïsiculteurs adeptes de la création de retenues de substitution, financées à grands renforts d’argent public, de ressortir des cartons leurs projets démesurés.

Benoît Biteau[1] propose un éclairage différent, convoquant approche globale, vision à très long terme et intérêt général.

Le texte téléchargeable est peut être un peut long, mais le sujet est complexe et ne peut être traité en quelques lignes.

Benoît Biteau nous invite toutefois à lire avec attention pour comprendre l’immense imposture de ces projets…. et les alternatives possibles.

 

Sources : Le blog de Benoît Biteau, paysan agronome

-  Les enjeux du stockage de l’eau en agriculture.

Sans adopter une posture dogmatique d’opposition à l’irrigation, à la production de maïs et au stockage de l’eau, il est utile de bien cerner les enjeux de l’usage de l’eau d’irrigation par l’agriculture.  


En  préambule, il est utile de rappeler les fondamentaux des deux premiers articles de la loi sur l’eau.
- Article premier. L’eau est un bien commun.

- Article deux. La hiérarchie des usages de l’eau sont :

  • 1. L’eau potable
  • 2. Le bon état des milieux.
  • Ces fondamentaux sont régulièrement bousculés par les prélèvements importants d’eau pour l’irrigation. 

 

Et s’il est régulièrement avancé que les volumes mobilisés par l’irrigation ne représentent que 3 % des volumes de précipitation sur le même périmètre, cette présentation en valeur relative, s’avère rapidement démagogique quand ces volumes sont présentés en valeur absolue, et surtout apparaît vite que ces volumes ne sont pas disponibles si on veut réellement respecter la hiérarchie des priorités posées par la loi !

  • Pour lire la suite c'est ICI

 

 

- Pour télécharger l'intégralité du texte, voir ci dessous :

Note :

[1] Benoît Biteau : Ingénieur agronome de formation, Benoît Biteau a d’abord travaillé dans la fonction publique. Conservateur de patrimoine dans le marais poitevin,il a participé à l’élaboration du projet de territoire pour la labellisation du parc. Ce fils d’agriculteur a ensuite repris l’exploitation familiale de Sablonceaux. Acteur incontournable de l’écologie, son objectif est de proposer des produits sains tout en démontrant que l’on peut cultiver sans inonder les sols de pesticides.Aujourd’hui, il cultive 200 hectares tout en bio avec son frère et deux maraîchers. Sa ferme produit des légumes et des céréales, auxquels s’ajoutent l’élevage de vaches maraîchines, de chèvres poitevines et des races menacées (baudet du Poitou, cheval de trait poitevin).

La transformation du domaine familial en agriculture biologique a été couronnée par le Ministère de l’Agriculture comme un exemple de développement durable. Elu local depuis les dernières élections régionales de 2010, Benoît Biteau est un ardent défenseur de l’agriculture biologique.

 

Pour en savoir plus :

- Pollution du fleuve Charente : pesticides

- Les huîtres sont malades, l’Ifremer est attaqué

- CEP17 refuse de plonger dans les bassines !

- Charente-Maritime : les irrigants suspectés d'avoir faussé le niveau de l’eau de la Seudre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇