Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 17:32
Face aux Macron compatibles rochelais  : STOP aux divisions artificielles... soutenons le Mouvement Citoyen Rochelais !
Face aux Macron compatibles rochelais  : STOP aux divisions artificielles... soutenons le Mouvement Citoyen Rochelais !

Agir dans l’intérêt des rochelais c'est :

- au 1er tour, ne pas laisser les clefs aux candidats issus de la majorité municipale actuelle (Falornistes, Fountainistes, Soubestistes...) en cultivant la division !

- créer les conditions pour l'émergence, au 1er tour, d'une force municipale d'opposition populaire unie et unique en vue du second tour !

 

Vous le savez, et cette période de lutte intense contre la casse de notre système de retraite le confirme, seul un rassemblement de masse peut permettre d’engranger des victoires.

Et ce qui est vrai en matière de lutte sociale l’est aussi sur le plan politique.
Nous l’avons vu lors des élections présidentielles de 2017, c’est l’absence de rassemblement citoyen massif (10 millions d’abstentionnistes) qui n’a pas permis d’être présents au second tour et de mettre Macron en échec.

C’est cette réalité politique qui amené la France insoumise à s’inscrire dans une démarche de «  fédération populaire »[1]...

 

Source : Eric Durand | mis à jour le 22 février 2020

-Et ce qui est vrai pour les élections présidentielles, pour les enjeux sociaux, l’est aussi pour les élections municipales de 2020, la seule issue : c’est le rassemblement citoyen !
Mais ce « rassemblement citoyen » doit nécessairement prendre en compte la réalité du terrain.

 

Et quelle est la réalité du terrain rochelais ?

- les candidats Macron compatibles divisés, ont annoncé la couleur que se soit 0. Falorni ou J.F. Fountaine qui a reçu le soutien de LREM et du PS (ce dernier le considérant " de gauche ") ;

- EELV, tout en restant dans la majorité municipale en place, (celle de Fountaine qui a reçu le soutien de LREM), en votant tous les budgets d'austérité (dont celui de 2020), à fait le choix de partir seul.. pour, à l'issue du 1er tour, s'accoquiner avec le plus offrant des Macron compatibles ;

- ni l’opposition de droite au Conseil municipal avec Bruno Léal (à nouveau candidat en 2020), ni de FN/RN ne représentent un réel danger pour les rochelais ;

- un nouvel arrivant à fait son entrée sur l'échiquier politique rochelais, le Mouvement Citoyen Rochelais[18] avec notamment Jaouad EL MARBOUH qui se déclare progressiste, humaniste, porteur de valeurs de gauche et qui, se retrouvant dans nombre des repères politiques de la France insoumise est entré en campagne dés février 2019  (voir conf. de presse de février 2019 [pièce 2])

- la France insoumise rochelaise, pour sa part, conformément au texte « Municipales 2020 : le peuple aux commandes ! » adopté par les insoumis·es à l’issue de l’Assemblée représentative des 22 et 23 juin dernier, se fixe pour objectif « de participer à des listes citoyennes de type « fédération populaire » lors des prochaines élections[3]. (A souligner que lors des élections européennes de 2019, sur La Rochelle, la France insoumise à recueilli 7.54%).

 

 

-En clair, dans ce contexte, à la Rochelle :

  • il y a un espace politique à conquérir, c'est celui des 48% d’abstentionnistes des élections municipales de 2014 ;
  • il n’y a pas de place pour une autre liste (à laquelle participerait la FI ou dont elle serait directement ou pas fondatrice) sous peine d’être marginalisée ;
  • on ne peut pas prendre le risque :
    • qu'il n'y ait pas, au conseil municipal, une force d'opposition aux Macron compatibles capable de démontrer qu'une autre politique est possible ;
    • que les couches populaires ne puissent plus avoir accès aux informations liées aux affaires qui les concerne parce-que non représentées ;
  • il convient aussi de parier sur un rejet populaire de Falorni, Fountaine, d’EELV qui ont tous en leur sein des candidats membres de la majorité en place et ont cautionné sa politique (dont on sait que les querelles des 2 premiers, lassent les Rochelais)... et dont la rumeur laisse entendre que venant d'EELV certains d'entre eux lorgneraient du côté de la France insoumise... ce qui constituerait une erreur politique majeur de les accepter (un démenti est le bienvenu !) ;
  • le PS est totalement éclaté entre ceux qui refusent de partir avec Fountaine (notamment parce-qui a le soutien de LREM), ceux qui rejettent Falorni (pour les histoires anciennes), et ceux qui attachés aux valeurs de gauche et proches du peuple, cherchent une issue ;

En définitive, dans cette situation, l’enjeu est donc de construire une force, un rassemblement, une opposition unique aux Macron compatibles locauxqui puisse créer l’événement et être suffisamment puissante pour être représentée.

  • C’est dans ces conditions que le 17 mai, les insoumis rochelais annonçaient publiquement leur décision de s’engager dans la bataille des municipales pour « Cet engagement se concrétisera en partant de la nécessité et avec la volonté de construire une alternative à tous les macrons compatibles locaux….[…]… Cela nécessitera de travailler à des convergences programmatiques... »  (voir conf. de presse 17 mai 2019 [pièce 4])

 

 

-Si, en politique, la ligne droite n'est pas toujours la solution la plus fiable, les tergiversations peuvent mener directement dans le mur !
Pour comprendre la suite des événements, il convient d’établir la chronologie des faits et dates :

  • Le 4 juillet 2019, dans le cadre de cette ligne définie, une proposition de rencontre était adressée par la FI, au Mouvement citoyen rochelais (MCR) (voir proposition rencontre [pièce 5]) ;
    • La réponse du MCR fut sans ambiguïté : « ...Si nous voulons être capables de battre la majorité municipale sortante, il faut nous mettre tous ensemble. ! Et il ne suffit pas de le dire. Il faut être d’accord pour porter une liste d’union citoyenne rochelaise dès le premier tour, coopérer local, et faire honneur aux électeurs qui attendent des solutions et de nouveaux visages... » (voir réponse du MCR [pièce 6]) ;​​​​​​​​​​​​​​

  • Le 9 août, 1ére réunion avec le MCR, avec comme commentaire de la délégation FI à son issue : " Pour conclure : bonne réunion, bel échange, réunion constructive, nécessité d'aller plus loin. Le MCR  a besoin de nous, de nos propositions,de notre apport politique, de notre modeste expérience et de notre poids électoral (15 à 16% dans certains bureaux des cités de Villeneuve les Salines ou Mireuil lors des européennes).... " (voir CR de la rencontre [pièce 7]) ;
  • Le 15 septembre, le MCR a pris l'initiative de proposer une rencontre à l'ensemble des forces de gauche[9(voir proposition de rencontre [pièce 10]) qui se tient le 20 septembre. La délégation de la FI prend note que : " Le MCR accepte une remise en cause de l'intitulé de la liste dont le nom à été déposé (ça doit être une décision collective)… ; Le MCR propose la mise en place d’un collectif de réflexion sur la méthode de travail ensemble " ;
    • A souligner que cette proposition de " mise en place d’un collectif de réflexion sur la méthode de travail ensemble " effectuée par le MCR ne sera pas suivie d'effet, si ce n'est par les camarades de la Gauche Républicaine&Socialiste (GR&S [membre de l'espace politique de la France insoumise]) qui publieront les résultats du travail effectué mais restera ignoré par la FI rochelaise ;
  • Le 27 septembre, conformément à la procédure établie par la France insoumise, se tenait, à La Rochelle, l’Assemblée communale[8] à laquelle les insoumis·es étaient appelé⋅es à participer dans leurs communes pour définir « la stratégie à adopter » (NDLR : lors des municipales) et désigner « un binôme paritaire de chef⋅fes de file de La France insoumise chargé d’organiser l’implication de La France insoumise dans le cadre citoyen visé ».​​​​​
    • Lors de cette réunion il a été décidé :
      • De désigner un « binôme paritaire mixte » dont je fais partie ;
      • De rédiger un communiqué adressé au MCR (il l'a été), dont le titre Municipales à La Rochelle : Privilégiant l'union des idées et des projets, la France insoumise s'engage dans la construction d'une démarche citoyenne en s’associant, entre autre, à la dynamique du Mouvement Citoyen Rochelais " (ne prête à aucune ambiguïté quoiqu'en disent certains aujourd'hui) et qui , après avoir été diffusé à l'ensemble des insoumis rochelais, devait être rendu public via les média (il ne l'a jamais été) à l'issue de la validation des choix de l'assemblée communale par le comité électorale national de la FI (voir le texte du communiqué pièce 11) ;
      • Le formulaire de retour au Comité électoral national portait la mention suivante " Nous avons lors de l'assemblée communale... décidé de nous associer au Mouvement Citoyen Rochelais (voir pièce jointe : communiqué au MCR pièce 11). La GR&S dont certains sont membres de la FI est avec nous dans cette démarche (voir extrait du formulaire pièce 12). Depuis le 19 octobre, cette décision est remise en cause par ceux qui font dire à cette mention autre chose que ce qui y est écrit, et ce, sans tenir compte de la pièce jointe ;
      • De proposer au MCR une rencontre le 4 ou le 11 octobre pour avancer sur la base du texte adopté (cette proposition de rencontre ne s'est jamais concrétisée pour des questions d'agendas et n'a jamais été relancée) ; 
  • Le 04 octobre, partant du principe :                                                                                            que le temps est compté, (il reste 6 mois avant les élections) ;                                                            - qu'il convient d'être organisé et pragmatique, il ne sert à rien de s'engager à débattre avec le MCR sur : l'élaboration d’une méthode et d’un projet d’accord en la matière ; l’organisation de la campagne (communication, etc...) et l’implication des diverses forces et citoyens ; le nom de la liste ; les questions financières ; etc...                                                                                                          si au préalable : il n'y a pas d'accord sur une base programmatique servant de point d’appui a étoffer, enrichir dans le cadre d’assemblées citoyennes et d’ateliers programmatiques ouverts à tous ; il n'y a pas d'accord sur notre attitude au second tour du scrutin...                                 les insoumis actant la nécessité de cette chronologie rédigent un projet d'accord politique avec le MCR (projet d'accord politique FI/MCR pièce 13) ;
  • Le 18 octobre, lors d'une réunion publique, le MCR annonce officiellement son entrée en campagne avec Jaouad EL MARBOUH tête de liste. Pour Sud-Ouest du 19 octobre "...le MCR passera aux yeux de beaucoup comme un mouvement de doux rêveurs inexpérimentés ", ce qui valide l'idée selon laquelle " une association de la France insoumise à la dynamique du mouvement Citoyen Rochelais aurait été une dynamique gagnantegrâce a l'apport de son expérience politique, programmatique, électorale (voir Meeting du Mouvement Citoyen Rochelais du 18 octobre pièce 15) ;
  • Le 26 octobre , le Comité électoral national de la France insoumise[14] valide le binôme d'animation de la campagne (dont je fais partie) et la démarche adoptée le 27 septembre par l'assemblée communale rochelaise, à savoir " Privilégiant l'union des idées et des projets, la France insoumise s'engage dans la construction d'une démarche citoyenne en s’associant, entre autre, à la dynamique du Mouvement Citoyen Rochelais (voir le texte du communiqué pièce 11)
Face aux Macron compatibles rochelais  : STOP aux divisions artificielles... soutenons le Mouvement Citoyen Rochelais !

 

-Un virage à 180° désastreux pour les rochelais et toujours sans explication politique sérieuse

  • Le 19 octobre, à l'occasion d'une réunion d'insoumis, décision est prise de remettre en cause de la stratégie adoptée lors de l'assemblée communale du 27 septembre à savoir : " Privilégiant l'union des idées et des projets, la France insoumise s'engage dans la construction d'une démarche citoyenne en s’associant, entre autre, à la dynamique du Mouvement Citoyen Rochelais " et lancement d'assemblées citoyennes pour constituer une nouvelle liste.
    • Mais alors, quelle sont les raison politiques de ce revirement ?                            Elles sont indiquées dans un Compte rendu de réunion interne en date du 9 novembre : " …. suite à la réunion communale du 27 septembre, la rencontre avec le MCR pour voir si il était possible de s'associer programmatiquement  n'a malheureusement pas eu lieu dans les délais impartis (avant le 14 octobre). Simultanément ce MCR s'est lancé officiellement et seul le 15 octobre dans les municipales. Ajoutons que nous constatons une superficialité ou un embrouillamini dans leurs propos et contenus programmatiques..... " dont chacun appréciera le sérieux ! " Désormais, les Insoumis continuent à travailler sur la construction d'une fédération populaire rochelaise via des assemblées citoyennes ".  
    • Pour en savoir plus sur les raisons de ce revirement politique, il faut attendre la conférence de presse du 18 novembre (voir conf. de presse pièce 16) ou nous apprenons :                     - que " des discussions ont lieu avec EELV " membre de la majorité à Fountaine, et " qu'un ralliement d'une liste Soubeste au maire sortant est inenvisageable pour les insoumis rochelais " (ces propos ne seront jamais démentis). Cela veut-il dire qu'un " ralliement " serait envisageable avec l'autre Macron compatible local, O. Falorni ? ;                                          - en ce qui concerne le MCR : " que l'on veut un contenu politique pour notre projet municipal. On veut connaître les gens avec qui on va travailler, or quand on va sur le site du MCR, il faut se contenter de prénoms, c'est insuffisant... " chacun appréciera la aussi le sérieux, car pour avoir une influence sur le contenu programmatique et connaitre les gens, il faudrait peut-être ne pas se contenter de consulter leur site internet, les rencontrer, travailler avec eux !
      • Les mêmes nous disent aujourd'hui que le MCR n'est pas fréquentable parce-qu'il ne serait pas " de gauche "... mais de droite... diantre ! :                                                                        - C'est faire abstraction de tout ce qui a été lu, dit, écris (y compris par la FI) depuis février 2019 ;                                                                                                                                       - c'est faire abstraction de ce que la FI rochelaise a écris elle même jusqu'au 19 octobre (y compris un projet d'accord) ;                                                                                                   - et quand on veut rassembler pour gagner, ce n'est pas en voulant juste rassembler la gauche, mais le peuple (c'est exactement la démarche de la FI) !
      • ..... en définitive quand on veut tuer son chien pour des raisons inavouées... on dit qu'il a la rage !
    • Il faudra attendre le 21 février 2020 pour que la vérité éclate : Nous savions depuis la réunion du 9 août que Jaouad EL MARBOUH serait tête de liste... nous n'avions personne à présenter et que le MCR était en campagne depuis février 2019 (voir [pièce 2]).... et c'est la déclaration du n° 2 de la liste " La Rochelle en Commun " soutenue par la FI qui vendra la mèche ce 21 février : la tête de liste du Mouvement Citoyen Rochelais était déjà désignée... il n'y avait plus rien à discuter ! " les ambitions personnelles l'ont emportées sur l'intérêt général... LAMENTABLE !  (voir conf. de presse de la liste soutenue par la FI (pièce 21])

 

 

-La suite des événements relève presque de l’anecdote !

Mais l'acharnement de quelques uns à empêcher à tout prix un rassemblement citoyen large (à coup de mensonges, d'attaques personnelles) ne sera pas sans conséquences à long terme, y compris sur le plan politique. 

 

  • Le 15 novembre, les initiateurs du revirement politique du 19 octobre saisissaient le Comité électoral national de la France insoumise afin qu'il revienne sur sa décision du 26 octobre (voir le texte de l'argumentaire pièce 17), à savoir Privilégiant l'union des idées et des projets, la France insoumise s'engage dans la construction d'une démarche citoyenne en s’associant, entre autre, à la dynamique du Mouvement Citoyen Rochelais " " (voir le texte du communiqué pièce 11) ;

  • Le 29 novembrele Comité électoral national de la France insoumise constant l'absence d'arguments politiques sérieux permettant de prendre en compte et motiver ce revirement, me sollicitait (en tant que membre du binôme théorique d'animation de la campagne) afin de faire la clarté, me demandant de voir si un " accord politique " était possible avec le MCR (Mouvement Citoyen Rochelais[18]) sur la base du projet élaboré le 4 octobre par la FI (projet d'accord politique FI/MCR pièce 13) ;
  • Le 6 décembreaprès rencontre et débat avec le MCR, j'envoyai au Comité électoral national de la France insoumise un projet d'accord politique pouvant être conclus entre la FI locale et le MCR, et qui, sur le plan programmatique, remplie les conditions de participation à des listes définies par la France insoumise[20] (voir le projet d'accord politique MCR-FI 2019-12-06 pièce 19) ;
  • Le 13 décembre, par mail, le Comité électoral national de la France insoumise confirmait sa décision prise le 26 octobre, à savoir :
Face aux Macron compatibles rochelais  : STOP aux divisions artificielles... soutenons le Mouvement Citoyen Rochelais !
  • Le 27 janvier 2020, par mail, le Comité électoral national de la France insoumise revenait sur sa décision prise le 13 décembre, indiquant " Le Comité électoral a exceptionnellement décidé de revoir sa décision concernant les élections municipales à La Rochelle.... En conséquence le Mouvement citoyen Rochelais n’est plus habilité à se réclamer du soutien de la France Insoumise ". 
     
  • Le 21 février 2020 : la vérité fini toujours par éclater ! La pseudo volonté de rassembler les citoyens affirmée par la FI rochelaise, y compris en recherchant un accord avec le MCR n'aura été depuis le début que de la manipulation et de l'enfumage  (voir conf. de presse de la liste FI (pièce 21]). Nous savions depuis la réunion du 9 août que Jaouad EL MARBOUH serait tête de liste... puisque nous n'avions personne à présenter et que le MCR était en campagne depuis février 2019 (voir [pièce 2]). 

 

Au final, les ambitions personnelles auront prévalu sur l'intérêt général... LAMENTABLE !

 

-Alors possible ou pas, sur La Rochelle, un accord France Insoumise/Mouvement Citoyen Rochelais ?

 

 

Pour se faire une idée et s'en convaincre, il suffit de comparer deux textes :

  • le projet élaboré par la FI le 4 octobre (projet d'accord politique FI/MCR pièce 13) ;
  • le projet élaboré avec le MCR le 6 décembre à la demande et pour le Comité électoral national de la France insoumise (projet d'accord politique MCR-FI pièce 19

pour constater qu'il n'y a pas de désaccord de fond, et, que sur les questions programmatiques... l'accord est total.

 

.OUI, un accord France Insoumise/Mouvement Citoyen Rochelais EST POSSIBLE !...

.Il manque juste la volonté politique !

 

 

-Et maintenant ?

Plus le temps passe plus il deviendra compliqué d'arriver à un accord politique, de méthode.....

  • La France insoumise appelle à co-construire et appuyer des listes pour lesquelles il s’agira de dire « Venez siéger au conseil municipal ! [20]»... et ça ne se fera pas dans la division... mettons le en application à La Rochelle  !

 

  • Agir dans l’intérêt des rochelais doit prévaloir et ne peut que se traduire par :

- au 1er tour, ne pas laisser les clefs aux candidats issus de la majorité municipale actuelle (Falornistes, Fountainistes, Soubestistes...)  !
- créer les conditions pour l'émergence d'une force municipale populaire d'opposition unie pour le second tour !

 

 

.Face aux Macron compatibles rochelais  : STOP aux divisions artificielles... 

.La France insoumise doit, sans attendre, soutenir le MOUVEMENT CITOYEN ROCHELAIS

.Pour ma part, je vous invite, a dés maintenant, apporter votre soutien à la campagne portée par le MOUVEMENT CITOYEN ROCHELAIS

.Faisons vivre " OUI, à La Rochelle unie " contre tous les Macron compatibles locaux, c'est la seule alternative !  

 

 

  • [4] - Conférence de presse de la France insoumise rochelaise du 17 mai 2019
  • [5] - Proposition rencontre de la FI au MCR du 4 juillet 2019
  • [6] - Réponse du MCR à la FI en date du 5 juillet 2019
  • [7] - Compte Rendu de la rencontre FI/MCR du 2019-08-09
  • [10] - Proposition de rencontre du MCR à la gauche_2019-09-20
  • [11] - Communiqué à l'adresse du MCR et ensuite des médias en date du 27-09-2019
  • [12- Formulaire retour de l'assemblée communale du 27-09-2019

[13- Projet d'accord politique FI/MCR

[15- Meeting du Mouvement Citoyen Rochelais du 18 octobre

  • [16- Conférence de presse France insoumise du 18 novembre 2019
  • [17] - Arguments politiques développés par ses détracteurs pour justifier après du Comité électoral national de la France insoumise qu'il revienne sur sa décision du 26 octobre
  • [19] projet d'accord politique MCR-FI 2019-12-06
  • [21] Conférence de presse de la liste " La Rochelle en commun " portée par la FI
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇