Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2018 3 02 /05 /mai /2018 21:15
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle

- Le COMITE 5 MAI de La Rochelle pour " faire sa FÊTE à Macron " a OFFICIELLEMENT été créé le 19 avril.

C'est en présence d'une trentaine de citoyens issus de tous horizons politique, syndical, associatif.... ou pas que L'APPEL du collectif aux ROCHELAIS pour un rassemblement citoyen, social, politique et associatif à l'occasion du 5 mai à été adopté à l'unanimité



Madame, Monsieur, Chers ami.e.s et Camarades,

 

En réponse à l'appel national nous venons de constituer officiellement le " Comité du 5 mai de La Rochelle "

 

Il est ouvert à toutes et tous : syndicats et syndicalistes, associations et membres d'associations, partis politiques et membres de partis politiques, citoyen.ne.s ..

 

Nous avons toutes et tous de bonnes raisons de dire STOP à MACRON et de créer une mobilisation sociale et citoyenne de masse pour arrêter le bras des casseurs.

 

Faut-il dresser la liste ? Elle est longue. Trop longue.

 

Ordonnances travail et « nouveau pacte ferroviaire », hausse de la CSG sur les pensions des retraités.e.s, pour les étudiant.e.s, la sélection à l'université, pour les futurs licencié.e.s, ceux de Carrefour, Pimkie et tant d’autres, plafonnement des indemnités, « maltraitance institutionnelle » dans les Ehpad, sans que la ministre de la Santé trouve autre chose à y répliquer que : « La France n'a pas les moyens budgétaires. », nouvelles attaques contre les retraites à l'automne, menaces sur les statuts des fonctions publiques, menace de l'institution d'une journée supplémentaire de travail gratuit, remise en cause des régimes de retraite spéciaux et instauration de la retraire à points........

 

Cette même France du président Macron qui a supprimé l'Impôt sur la fortune pour les actionnaires et plafonné l’impôt sur le capital : les « moyens budgétaires », elle les a trouvés, en milliards et en urgence. Cette même France où les firmes du CAC40 accumulent près de cent milliards de profits, du jamais vu depuis 2007. Cette même France qui vient d'offrir aux multinationales opacité et impunité grâce au «secret des affaires».

 

En résumé : tout pour ceux qui ont déjà tout ; rien pour ceux « qui ne sont rien ».

 

Mais tout ne se passe pas aussi tranquillement. Partout ça résiste : les cheminot.e.s évidemment, les facs également, Air France, les hôpitaux, les éboueur.euse.s, les caissier.ère.s, les électricien.ne.s... Mais en ordre dispersé, sans leur trait d'union. Si ces ruisseaux de colère convergeaient, quel fleuve puissant ne formeraient-ils pas.

 

Il y a autre chose aussi, moins visible, plus souterrain, mais plus massif, plus explosif : quelque chose qui ressemble à un vaste désir d’autre chose. Quoi ? On ne sait pas, ou pas encore. Mais autre chose que cet économisme étroit, cette bureaucratie patronale qui contrôle, qui « manage », qui évalue sans relâche, qui maltraite aussi. Et ne connaît rien d’autre que ses ratios.

 

Le texte du projet de loi sur la SNCF contient 84 fois le mot « concurrence ». Mais 0 fois « climat », « réchauffement », « biodiversité ». Leur projet de société ? Un dogme sans autre finalité que produire et vendre. Sans bonheur commun, sans solidarité, sans avenir ensemble. Les sans-statut dressés contre ceux qui en ont un afin de protéger ceux qui ont tout.

 

Il est probable que Macron ne se rende pas compte que, sous son règne, tout devient très clair, trop clair. Le moment est peut-être venu de lui faire savoir, pour notre part, où nous en sommes. Dans les ordonnances SNCF, se trouvent repliés tous les éléments d’un monde dont nous ne voulons pas. Si ce qui est clair pour nous ne l’est pas pour lui, rassemblons-nous donc pour le lui expliquer un peu plus nettement. Premier anniversaire à l’Elysée ? Qu’il sente non pas la bougie mais le vent du boulet.

 

La conscience grandit que cette affaire des cheminot.e .s nous concerne tous et toutes. Et par conséquent que la dispersion des luttes nous fera tous perdre. Nous pensons qu’il n’y a pas d’autre moyen de le dire qu’une grande manifestation nationale à Paris.

 

Que ce samedi 5 mai signale aux puissances d’argent qu’elles n’ont pas gagné, et que le plus grand nombre ne veut pas de leur monde.

 

Et que le 5 mai, ce grand nombre… se met en marche.... et ce n'est qu'un début !

 

Cet appel rochelais est lancé par des syndicalistes, des membres d'associations et des partis politiques ou pas. Nous appelons à rompre avec la néfaste division entre les mondes syndicaux, associatifs et politiques et ouvrir la voie d’une méthode : celle du « tous ensemble » et d’une unité tournée vers l’action.

 

C'est la raison pour laquelle nous vous proposons de nous rejoindre pour construire ensemble cette riposte citoyenne et sociale ayant le 5 mai pour étape et sans laquelle rien ne sera possible.

Recevez nos salutations militantes

  • Les premiers signataires du collectif : MARTIN J. Luc ; VINET Claude ; DE LAPORTE Philippe ; AVRIL Caroline ; WITTEVERT Martine ; COUSSEAU Emma ; LEROUX Patrice ; LEFORT Remi ; ROCHER Sylvie ; DURAND Eric ; BOUNAAS Karim ; ROUSSEL Gregory ; DA CUNHA José ; CHAUVEAU Jean Yves ; GARNIER Ghislaine ; NAMYAS Myriam ; MARCOUX Claudine ; GOMEZ-MATHIEU Liliane ; COINDET Philippe ; GRATON Catherine ; CONAN Jean Philippe ; GRELAUD Pascale ; VINCE Daniel ; FOUBERT Roger ; DARODES Alain ; VILLALONGUE Michèle ; SELLIER MARLIN Marie Claude...
  • Nouveaux signataires : BRATS Eléonore ; Alain KERMARREC ; Patrick Delaigue ; Alain KERMARREC

 

Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle

- A la fête à Macron du 5 mai le peuple a rendez-vous avec son Histoire !

Signifions notre mécontentement de la politique libérale et austéritaire !

 

Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle

- Regards publie dans Libération un appel de plus de cinquante artistes et intellectuel-les qui appellent à un rassemblement citoyen le 5 mai, à Paris, pour protester contre la "politique libérale et autoritaire" d’Emmanuel Macron.

Dans la fête, la revendication, la pluralité, la conquête et le rassemblement.

Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle

- Vous cherchez de bonnes raisons de faire la fête à Macron le 5 Mai
En voilà quelques une !
 

Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle

- Quel succès ! Et quelle journée ! Un monde fou s'est retrouvé dans les rues de Paris et dans d'autres villes partout en France !

A Paris, le 5 mai 2018, la marche « fête à Macron » qui a réuni 160 000 personnes a constitué, (au delà du nombre des participants et des polémiques stériles qui s'y attachent et ne changent rien quant à la réalité vécue) une véritable démonstration de force contre la politique du président de la République.


Par la diversité syndicale, politique, associative et citoyenne le 5 mai contribue d'une manière incontournable à la construction de la grande unité populaire dont nous avons besoin, celle qui fait sauter toutes les cloisons. Elle sera l’alternative à ce pouvoir à ce monde pourri de l’égoïsme, de l’argent, de la maltraitance populaire. (...) et appelle à une suite rapide par un rendez-vous citoyen, syndical, social, politique et associatif de plus grande ampleur encore sur l'ensemble du pays.... et pourquoi pas, en effet le 26 mai !

Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Le 5 Mai, " faire sa fête à Macron " par ceux qui restent à la Rochelle
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇