Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 13:30
La banque et le candidat.... un choix de classe au détriment de l'égalité républicaine

ou... l'égalité des chances et la Société Générale

 

Sources : Pascal BOUYSSOU et Eric DURAND insoumis rochelais,

- Habituellement, quand on parle de « l’égalité des chances », les gens pensent immédiatement à l’école.

Aujourd’hui, nous allons l’évoquer dans le contexte de la candidature aux élections législatives de 2017. Il se trouve que notre candidat de la France Insoumise, Cédric Ruffié (candidat sur la 1ère circonscription de La Rochelle)  est à titre personnel, client de la banque Société Générale. Dans le contexte politique actuel, il va sans dire que Cédric, dès qui le pourra, quittera cette banque.... s’il le peut. Je reviendrai sur ce point car selon la situation personnelle dans laquelle on se trouve, ce n’est pas si simple de quitter sa banque. Ceci dit, Cédric est allé solliciter cette banque pour contracter un prêt personnel en vue de financer sa campagne électorale, comme le fait la plupart des candidat.es.

 

 

- Les insoumis qui aspirent à gouverner le pays… sont des gens sérieux.

Ainsi, nous avons étudié et défini le budget idéalement nécessaire pour mener à bien cette campagne.... soit 12 000 €. Cédric Ruffié est un travailleur précaire, et fait partie de ces 4,2 millions de personnes " travailleuses précaires " (source INSEE 4ème trimestre 2016). Un travailleur précaire est, par définition, quelqu’un qui passe de petits boulots en petits boulots pour essayer de se maintenir « à flot », c’est-à-dire essayer de se maintenir au-dessus du seuil de pauvreté soit 1008 € par mois. Cédric ainsi que sa compagne vivent donc en moyenne au SMIC soit 1 300 € CSG et RDS déduits. Dans le contexte des législatives, Cédric a fait le choix de suspendre son activité professionnelle (agent en centres d’appels) pour pouvoir se consacrer pleinement à la campagne. Notons qu’il est père de 2 jeunes enfants.

 

 

- Solvable ou pas, la Société Générale ne prête pas à qui en a besoin…. elle prête à qui elle veut !

Il s’est donc rendu à la Société Générale avec notre mandataire financier mais ce prêt lui a été refusé au motif de sa situation personnelle qualifiée par la banque elle-même de « non solvable ». Je ne connais pas le détail de la situation financière de Cédric et bien entendu, je n’ai pas à en connaitre. Par contre, je connais très bien le système bancaire dans son ensemble et le fonctionnement et la mentalité de la SG en particulier. Je ne sais pas non plus si quelque autre banque que ce soit aurait consenti ce prêt. Rappelons simplement que si Cédric atteint 5% des voix, l’Etat rembourse 50% du prêt. Rappelons également le score de Mélenchon sur La Rochelle : 24,33%, juste derrière Macron. On peut donc en inférer que Cédric Ruffié, porté par le mouvement de la France Insoumise, a quand même de grandes chances d’être au-delà de 5%. On peut aussi prendre en compte que nombre d'insoumis étaient prêts à se porter caution pour Cédric !

 

La SG, comme probablement la majorité des autres banques, ne fait évidemment pas ce type de calcul.

 

 

- Se pose cependant la question de l’égalité des droits des citoyens en politique.

Chacun sait très bien que malheureusement dans ce pays, il est très difficile de faire une campagne sans quelque argent. Fort heureusement, nous avons des dons de nombreuses personnes, une vingtaine d’€ en moyenne, qui nous permettent de faire des choses.

Mais regardons quand même la situation de nos principaux concurrents sur la 1ére circonscription de Charente Maritime (La Rochelle/Ré) :

  • Otilia Fereira (EM) est médecin gynécologue ;
  • Bruno Léal (LR) est prof agrégé d’histoire ;
  • et Olivier Falorni (sans étiquette mais soutenant la majorité présidentielle Macron) a les moyens que nous connaissons en tant que député sortant.

 

J'ignore si ces personnes ont contracté un prêt personnel pour financer leur campagne mais gageons que leurs situations  professionnelles leur permettront de ne pas avoir de souci d’argent, ce qui n’est pas une mince affaire à notre époque. D’ailleurs, ce n’est pas leur faire offense que ce constat, c’est un fait objectif jusqu’à nouvel ordre.

 

 

- Il est incontestable, que Cédric n’en aura que plus de mérites s’il remporte notre pari politique commun.

Les Elections Législatives sont un moment important de notre système républicain et démocratique, nous ne pouvons pas déplorer à longueur de colonnes que nos représentants à l’Assemblée Nationale ne sont nullement représentatifs de l’ensemble de notre communauté nationale, de sa sociologie et ne pas permettre à ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère d’argent dans la bouche de pouvoir concourir avec une égalité des chances, égalité en l’occasion qui est financière.

 

Indépendamment de cela, il n'en demeure pas moins vrai qu’il est fort probable que Cédric Ruffié aura quelques difficultés à se faire accepter dans une autre banque tant que sa situation personnelle est ce qu’elle est. A part ouvrir un compte Nickel, je ne vois malheureusement pas d’autres banques qui l’accueilleraient à bras ouverts…

 

A ce stade et toute proportion gardée (les revenus de parlementaire européen de Jean-Luc Mélenchon ne sont pas ceux de Cédric) la mésaventure de Cédric m'en rappelle une autre.... celle de Jean-Luc Mélenchon qui, en début d'année s'est trouvé en grande difficulté pour obtenir un emprunt et financer sa campagne des présidentielles, le système  bancaire multipliant les conditions avant de lui accorder un prêt à minima.

 

En définitive, je le répète ici, solvable ou pas, la Société Générale (et certainement les autres banques) ne prêtent pas à qui en a besoin en s'entourant de garanties…. elle prêtent à qui elle veulent et ce faisant se livrent aussi à un véritable choix de classe  au détriment de l'égalité républicaine !

 

Pour l'équité dans le financement de la campagne des législatives une pétition est en ligne.....  ICI on compte sur vous pour la signer sans modération !

 

 

PS :

Un petit rappel concernant la Société Générale : un article sur France Info de.. Isabelle Chailloufranceinfo du 27032017

« Selon un rapport de l'ONG Oxfam publié lundi 27 mars, un quart des bénéfices des 20 plus grandes banques européennes se trouve dans des paradis fiscaux, soit 25 milliards d’euros, dont 20% pour les seules banques françaises. En 2015, les cinq plus grandes banques françaises, BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel-CIC et Société Générale, affichaient 5,5 milliards d'euros de bénéfices dans des paradis fiscaux, des États ou elles n'ont pourtant pas d'activité économique. D’après Oxfam, l'implantation de ces banques au sein de ces territoires permet d’organiser l’évasion fiscale de leurs clients et d’échapper à l’impôt. L'ONG cite l'exemple des Îles Caïmans.

Quatre banques françaises y sont présentes, la BNP, la BPCE, le Crédit Agricole et la Société Générale. Elles dégagent 174 millions de bénéfices…. sans aucun employé et sans payer d’impôt Une des destinations favorites des banques reste le Luxembourg. La Société Générale y déclare 587 millions de profits, c’est-à- dire autant que ses bénéfices cumulés en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas. Ce n'est pas un hasard, souligne l'Oxfam qui rappelle que c’est via sa filiale luxembourgeoise que la banque a créé près de 500 sociétés offshore, impliquées dans le scandale des  Panama papers ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur pseudo. à bientôt
Répondre

Connexion

  • La Rochelle à gauche par les actes
  • Retraité actif, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans,  adhérent au Parti de Gauche, candidat sur la liste "La ROCHELLE 2014 VERTE et OUVERTE" d'EELV pour le 1er tour des municipales 2014
  • Retraité actif, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans, adhérent au Parti de Gauche, candidat sur la liste "La ROCHELLE 2014 VERTE et OUVERTE" d'EELV pour le 1er tour des municipales 2014

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Pour rejoindre la France insoumise : cliquez ci-dessous 👇

-" L'#UNIONPOPULAIRE " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 260 000, rejoignez nous
 : 
pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous 👇

 

l'#UNIONPOPULAIRE

 

- " L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Pour visiter  la version de travail du programme de 2022 : cliquez ci-dessous 👇

L’AVENIR EN COMMUN — VERSION DE TRAVAIL (2020)

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION : cliquez ci-dessous 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon : cliquez ci-dessous 👇

 

 

 

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/extrême droite en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !

🔴  Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ cliquez ci-dessous 👇

 

 

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇