Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 08:12
Poitou-Charentes perd 3% d’exploitations agricoles chaque année

Sources :  Le Petit économiste

La DRAFF Poitou-Charentes vient de publier une enquête sur la structuration des exploitations agricoles en Poitou-Charentes en 2013.
On y apprend que le territoire, qui se place à la 8e place nationale, compte 23000 exploitations agricoles, en diminution de 3% chaque année depuis 2010.
Autre critère important : 44 000 personnes travaillent de façon permanente, à temps complet ou partiel, sur les exploitations et plus d’un quart des chefs d’exploitation a dépassé les 60 ans.

 

Le recul du nombre d’exploitations touche surtout les petites structures, accentuant ainsi la part des moyennes et grandes. Ce recul est de même niveau en Poitou-Charentes, en Aquitaine ou en Pays de la Loire mais plus marqué qu’en Limousin.

 

La surface agricole utilisée moyenne des exploitations passe de 68 hectares en 2010 à 74 hectares en 2013.
Deux exploitations sur cinq sont spécialisées dans les grandes cultures avec une tendance à l’augmentation. Par contre, les élevages bovins (lait, viande), caprins et ovins sont clairement à la baisse.
Le nombre de structures de polyculture-polyélevage augmente de 5 %. La viticulture, avec le Cognac qui totalise près de 20 % de l’ensemble, reste stable depuis 2010.

 

Les exploitations individuelles continuent de perdre du terrain au profit des formes sociétaires. Les groupements agricoles d’exploitation en commun (GAEC) voient leur nombre diminuer de 9 % par rapport à 2010. A l’inverse, le nombre des autres sociétés augmente : 9% pour les exploitations à responsabilité limitée (EARL) et 11 % pour les sociétés civiles d’exploitation agricole (SCEA). Ces sociétés représentent 41 % des moyennes et grandes exploitations.

 

La population picto-charentaise des chefs d’exploitation vieillit, 26 % d’entre eux ont au moins 60 ans, soit une hausse de 3 points entre 2010 et 2013. La part des moins de 40 ans diminue de 1 % au cours de la même période. En comptabilisant seulement la catégorie des moyennes et grandes exploitations ce déséquilibre s’accentue, la proportion de la classe des 60 ans ou plus est passée de 10 % à 15 % en 3 ans.

 

 

- Une autre politique agricole est possible :

Le Parti de Gauche préconise la mise en oeuvre d'une politique basée sur une agriculture écologique et créatrice d’emplois, des campagnes vivantes avec comme objectif : une alimentation de qualité pour tous !

 

Alors que la France est la troisième puissance agricole du monde, son agriculture va mal : souffrance sociale pour les paysans, baisse de la qualité des aliments pour les consommateurs, dégradation de l’environnement pour tous.


Ce n’est pourtant pas une fatalité. Notre pays a les moyens de faire autrement. Mais pour cela, il faut d’abord rompre avec l’idéologie libérale et productiviste qui domine la Politique Agricole Commune et l’Union Européenne.


Alors une autre politique agricole deviendrait possible, conforme à l’intérêt de la grande majorité des agriculteurs et de la masse de la population.

 

  • Les propositions du Parti de Gauche ICI

 

Pour en savoir plus :

- L’aveuglement de la FNSEA est responsable de la crise agricole

- La Confédération paysanne dénonce "le fossoyeur Beulin"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rédacteur

  • Pour une Révolution citoyenne par les urnes
  • Retraité SNCF, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans, militant du PCF de 1971 à 2008, adhérent au Parti de Gauche et à la France Insoumise depuis leur création, syndicaliste CGT, conseiller Prud'homme depuis 1978.
  • Retraité SNCF, engagé politiquement depuis l'âge de 15 ans, militant du PCF de 1971 à 2008, adhérent au Parti de Gauche et à la France Insoumise depuis leur création, syndicaliste CGT, conseiller Prud'homme depuis 1978.

La France insoumise

-Pour une MAJORITÉ POPULAIRE, renforcer la France insoumise pour GAGNER !

🔴  La France insoumise et ses 75 députés sont au service des Françaises et des Français face à l'inflation et l'accaparement des richesses par l'oligarchie.

✅ La dissolution, nous y sommes prêts ! 
Avec la #Nupes, la France Insoumise propose l’alternative 


📌 Retrouvez notre stratégie et les axes de travail pour, ensemble, faire gagner le peuple, la France insoumise... ✍️ cliquez ci-dessous 👇

 

POUR UNE MAJORITÉ POPULAIRE Renforcer la France insoumise pour gagner !

 

-N'attendez pas la consigne !

✅ Pour rejoindre la France insoumise et AGIR ENSEMBLE pour GAGNER : cliquez ci-dessous 👇

 

La France insoumise

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon : cliquez ci-dessous 👇

 

- Le blog de Jean Luc Melenchon : cliquez ci-dessous 👇

Jean-Luc Mélenchon le blog

 

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Le JOURNAL L'INSOUMISSION

✍️ cliquez ci-dessous 👇

L'Insoumission

 

✅ S'inscrire à la Newsletter 👇

 

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site : cliquez ci-dessous 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

🔴  Observatoire de l’extrême droite de l'Insoumission

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Observatoire de l’extrême droite l'insoumission

 

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇