Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 08:51
Régionales : le Parti de gauche espère s’allier dans cinq régions avec EELV

Sources : Parti de Gauche Midi-Pyrénées - L'Humanité - Politis mis à jour le 10 septembre 2015

Alors que la crise n’en finit pas de déchirer Europe Ecologie-Les Verts, le Parti de gauche espère tirer profit des prochaines clarifications au sein du parti écologiste pour se renforcer en vue des élections régionales. Eric Coquerel a estimé samedi que son parti pourrait s’allier avec EELV dans au moins cinq régions pour le scrutin de décembre, affirmant sentir « une appétence » de la part de la base militante du parti écologiste en pleine crise.

 

Les régions Rhône-Alpes-Auvergne, PACA, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Bourgogne Franche-Comté sont « les plus engagées » dans le processus, a précisé le coordinateur général du parti fondé par Jean-Luc Mélenchon lors d’un point-presse à l’université d’été du parti, à Toulouse. Des discussions pourraient par ailleurs reprendre en Bretagne, dans le Centre, les Pays-de-la-Loire et l’Ile-de-France, région à laquelle le parti « ne renonce pas », a-t-il déclaré.

 

Des binômes plutôt qu’un ralliement « On va vivre deux semaines absolument décisives, au cours desquelles il peut tout se passer », a estimé M. Coquerel, qui pense que la crise à EELV pourrait accélérer « dans un grand nombre de régions » le « choix stratégique » des écologistes. François de Rugy et Jean-Vincent Placé, qui ont tous deux claqué la porte de la formation écologiste cette semaine, s’étaient vivement opposés à la possibilité d’une alliance avec la gauche radicale pour les régionales., participant selon eux de la « dérive gauchiste » d’un parti devenu un « astre mort ».

 

Les leaders du PG sont cependant restés prudents, rappelant le refus de tout « ralliement » aux écologistes et leur préférence pour des « binômes » avec une tête de liste et un porte-parole de chaque parti.

 

 

- Les accords EELV-PG-PCF-Ensemble... avancent... lentement

  • En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, l’ensemble de ces forces se retrouvent autour d’une plate-forme qui vise à écrire le programme régional à partir de «  propositions citoyennes  », avant qu’une liste commune ne soit arrêtée en septembre. La rédaction d’un pré-projet fait cependant apparaître des difficultés.

L’évènement politique c’est la CHARTE ÉTHIQUE et

DÉMOCRATIQUE de Midi-Pyrenées-Languedoc-Roussillon..... voir ICI

 

  • En Provence Alpes Côte d’Azur, les Verts, Ensemble et le PG ont signé une déclaration commune début août et le PCF doit, lui, statuer lors d’une conférence régionale début septembre.

 

  • Dans le Nord, un texte, «  Tous unis contre l’austérité  », rassemble le Front de gauche et a été soumis aux écologistes, mais les discussions avec eux n’ont pas avancé depuis mi-juillet.

 

  • En Auvergne-Rhône-Alpes, le Parti de gauche (PG) et Ensemble, devraient sceller un accord avec EELV. Des difficultés sont apparues avec le PCF quant aux candidatures de la sénatrice Cécile Cukierman et du député André Chassaigne, désignés chefs de file par le PCF alors qu’EELV rechigne pour des raisons de cumul des mandats. «  Nous sommes tous deux conseillers régionaux sortants. Il ne s’agit pas d’une course au mandat mais d’un gage d’efficacité et du respect de la décision des communistes  », estime Cécile Cukierman qui reste ouverte à de nouveaux échanges et est déterminée à poursuivre son combat «  pour une région solidaire, rempart à l’austérité  » explique André Chassaigne.

 

Après la rupture des discussions avec les écologistes, les militants du Parti Communiste Français (PCF) de la future région Auvergne-Rhône-Alpes ont refusé le rassemblement anti-austéritaire à la gauche du PS et choisi la division en décidant que leur parti ferait liste à part au premier tour des régionales, selon les résultats d’un scrutin interne.

 

  • Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l’accord entre le Front de Gauche et EELV paraissait près de la signature lorsque le quotidien Le Monde a publié un article sur le sujet ce 9 août 2015 (ci-dessous en italique). Cependant, la direction du PS et d’EELV pèsent contre ce processus et rien n’a avancé depuis.

 

C’est un petit poucet qui rêve de devenir un géant vert orné d’un bonnet rouge. Sandrine Rousseau, porte-parole nationale d’Europe-Ecologie Les Verts (EELV), refuse de voir la nouvelle région Nord - Pas-de-Calais - Picardie aux mains de Marine Le Pen (FN) ou Xavier Bertrand (LR), grands favoris de l’élection de décembre prochain. « Quand j’entends Xavier Bertrand dire “il faut mettre les gens au travail”, comme si c’étaient des fainéants, c’est scandaleux ! », lance-t-elle. La conseillère régionale écologiste a donc chaussé ses bottes pour battre la campagne autour d’une idée : faire une alliance avec le Front de gauche et constituer la seule alternative crédible dans une région qui pourrait basculer à l’extrême droite.

 

  • En région Ile de France, des contacts fréquents ont eu lieu pour avancer vers une liste commune et paraissent commencer à avancer en cette fin août 2015. EELV a désigné Emmanuelle Cosse comme tête de liste et le PCF Pierre Laurent. La région est dirigée par le PS depuis 17 ans. Le président sortant, Jean-Paul Huchon, a été évincé au profit de Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale et ancien président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

 

 

En façade, l’unité semble quasi parfaite. « Nous devons proposer un rassemblement le plus large possible de l’opposition de gauche », lance Eric Coquerel pour le Parti de gauche (PG). « Nous allons faire une magnifique liste tous ensemble », renchérit Pierre Laurent pour le Parti communiste (PCF). Deux représentants d’EELV, Jérôme Gleizes et Francine Bavay, sont même venus en éclaireurs défendre leur idée d’un rassemblement le plus large possible à la gauche du PS.

 

Le Front de gauche tenait lundi 7 septembre à Paris une soirée de « travail » et de lancement de la campagne pour les régionales en Île-de-France. À trois mois du premier tour, aucun accord n’a encore permis de déboucher sur la constitution d’une liste. Le temps du « rassemblement citoyen » et de la construction du projet a, il est vrai, retardé les discussions entre partis.

 

Mais comme en région Auvergne Rhône-Alpes, l’application du non-cumul des mandats pose problème... revient également l’éternelle question des alliances avec le Parti socialiste.

 

  • En région Centre, les contacts actuels paraissent rendre possible un accord

 

  • En Bretagne, « l'ambition des communistes est d’avoir des listes Front de gauche qui rassemblent toutes les énergies citoyennes (…) et la gauche alternative et sociale a vocation à rencontrer la gauche écologiste. Ils sont en discussion avec EELV et nous devons nous revoir », a indiqué au Télégramme Xavier Compain, chef de file (PCF), avec Sylvie Larue (Ensemble).

 

Pour en savoir plus :

- Mon dossier élections régionales 2015

- Élections régionales 2015 : Une lettre du Parti de Gauche

- Mélenchon : « Vers la moitié des 13 régions en alliances du Front de gauche, d’EELV et de mouvements citoyens »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog INSOUMIS.
  • : INFORMER pour MOBILISER et AGIR ENSEMBLE
  • Contact

La France insoumise, L'AVENIR EN COMMUN

-N'attendez pas la consigne !

✅ Rejoignez la France insoumise (cliquez ci-dessous) 👇

-" NOUS SOMMES POUR " le site de la campagne des présidentielles 2022

Ensemble, tout est possible !
Nous sommes déjà plus de 183 000, rejoignez nous
 ( pour nous rejoindre, cliquez ci-dessous) 👇

 

-

" L’AVENIR EN COMMUN ", programme de campagne 2022

✅ Visitez  le programme de 2022 (cliquez ci-dessous) 👇

" L’avenir en commun " est en version téléchargeable ICI

 

-

Le JOURNAL de L'INSOUMISSION (cliquez ci-dessous) 👇

 

- La chaîne télé de Jean Luc Melenchon (cliquez ci-dessous) 👇

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ICI

Recherche

La France insoumise à l'Assemblée Nationale

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

Sur les réseaux sociaux  :

Facebook  - Twitter

Pour ne pas avoir à subir un duel Macron/Le Pen en 2022 : LEVONS NOUS EN MASSE !


 

🔴  Pour une VIe République, refonder notre démocratie... levons nous en masse !

 

👉 Ensemble, nous les mettrons en échec, un outil est à votre disposition : ✍️ https://noussommespour.fr/

 

Le site du Parti de Gauche

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Manifeste pour l'Ecosocialisme

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Mouvement pour la 6e République

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇

 

Des outils pour combattre le FN et l'idéologie d'extrême droite française

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇


🔴  et aussi : Observatoire national pour « mettre sous surveillance » l’extrême droite

 Pour accéder au site (cliquez ci-dessous) 👇